Comment faire pour être social en quarantaine ?

Depuis le mercredi 18 mars à 12h, nous sommes officiellement rentré dans une nouvelle phase de confinement. En effet, les déplacements autorisés sont maintenant très réduits et à part aller faire ses courses, faire du sport à maximum deux, aller à la pharmacie et encore quelques petites exceptions, nous devons rester chez nous! Loin de moi l’idée de rentrer dans la polémique du sujet, mais essayant de rester dans l’actualité, voilà quelques idées pour ne pas perdre la tête et surtout de garder une vie sociale.

Le loup-garou en ligne

Le jeu de société préféré des veillées d’été est en effet en ligne sur le site: https://www.loups-garous-en-ligne.com/. Envie d’une soirée entre amis? C’est l’occasion idéal de continuer à cultiver votre vie sociale tout en respectant les distances de sécurité. Si vous ne connaissez pas le principe, le loup-garou se joue normalement avec des cartes où chacun possède un rôle dans le village que forme le groupe. Les loup-garous dévorent une personne par nuit, l’objectif est de les trouver. Les parties peuvent se jouer en ligne avec un maximum de 50 personnes. 

Profiter du chat teams

Teams est le nouvel endroit que les universités et hautes écoles essaient d’apprivoiser pour continuer à donner les cours pendant cette période. Cette application possède également un groupe chat avec tous les autres étudiants de vos cours. Après la quarantaine, vous connaîtrez au moins tous vos auditoires à défaut de ne jamais (peut-être) aller en cours. 

Apéro Facetime

Les températures montent et je ne sais pas vous mais cela me donne un petit air d’été. Alors, après une journée productive de blocus avancé, séries netflix ou de promenades avec le chien dans la campagne de vos parents, quoi de mieux qu’un petit apéro sur Facetime ou Skype? Cela vous permettra de casser l’esprit monotone de vos journées et de raconter les aventures trépidantes que vous vivez.

Merci

Dans un esprit très bienveillants, je souhaite à tout le monde de profiter de ses proches en ces temps de crise, d’agir comme des citoyens responsables et de rester chez soi. N’hésitez pas à bien remercier les différents métiers que vous croisez qui nous permettent de continuer à bien vivre et à vivre normalement. Un “bonjour, merci, au revoir” fait toujours du bien. Et encore merci à tout le personnel soignant qui nous permettent de vivre tout simplement. 

A bientôt en forme!
Retrouve tous les articles de L’Étincelle, ici !

Vous pourriez aussi aimer