in ,

L’enfer de la première leçon de conduite.

On rêve tous de passer le permis à un moment donné. Et si ça a l’air simple quand tu regardes tes parents ou tes potes conduire, ta première leçon de conduite risque de briser tes rêves. Allez, c’est qu’un mauvais moment à passer ! En attendant, voici une petite liste de ce qui va sûrement te traverser l’esprit quand tu toucheras le volant pour la première fois.

T’as peur de tout casser

Que ce soit les pédales, la boîte de vitesses, la voiture, … Il y a tellement de raisons pour que ta leçon de conduite vire au cauchemar que t’es complètement flippé derrière ton volant. D’ailleurs, tu t’y accroches comme à ta vie, et tu te tiens sûrement super droit pour être sûr de bien voir la route. C’est tes profs qui seraient fiers !

Et si tu commences à te dire que tu es non seulement responsable de ta vie, mais en plus de celle du moniteur, des piétons et de tous les gens sur la route, la panique risque d’atteindre son maximum. Je sais que t’as sûrement envie de te mettre en PLS rien que d’y penser mais sèche donc tes larmes. Tu verras qu’on finit par s’y habituer, et puis, on doit tous passer par là un jour !

T’es submergé par toutes les infos à retenir

Avant même de pouvoir mettre le contact, ton moniteur t’expliques comment la voiture marche, quelle pédale sert à quoi, le système des vitesses, ce à quoi il faut faire attention avant de démarrer… Bref, la première leçon de conduite est riche en informations, et ça peut vite te faire peur et être frustrant si tu as du mal à intégrer tout ça immédiatement et à agir en conséquence. Encore une fois, c’est qu’une question d’habitude, alors avant de te laisser envahir par la frustration, la peur et la colère et de te transformer en Hulk, respire un bon coup. Tout va bien se passer.

Tu réalises que c’est que le début

Ce qui est encore plus flippant, c’est de comprendre que tout ça n’est que le début. Tu vas devoir beaucoup apprendre, et plus le temps passera plus tu devras faire attention à une multitude de choses. Et oui, conduire, ou plutôt conduire bien, ce n’est pas une partie de plaisir. Il faut penser à ce que tu fais mais tu dois aussi anticiper et faire attention à ce que font les autres. Mais qui sait, tu pourrais en ressortir grandi, et peut-être que t’arrêteras de traverser en dehors des passages piétions après avoir réalisé combien ça pouvait rendre un conducteur furieux. (sale gosse !)

Ton moniteur, ce héro

Telle une maman loutre qui se balade avec son petit confortablement installé sur son ventre, ton moniteur est un vrai ange gardien qui sera toujours à tes côtés pour rattraper tes bourdes, te rassurer et t’encourager. Même s’il peut être un peu sévère, dis-toi que c’est pour ton bien et veille à écouter ce qu’il te dit pour pouvoir t’améliorer. N’hésite pas non plus à lui parler de ce que tu ressens, que ce soit ce dont tu as peur, ce sur quoi tu as besoin de retravailler, il est là pour t’aider, pas pour te mettre des bâtons dans les roues !

Et en bonus, une vidéo de cours de conduites en Porsche :p

Écrit par Marion B.

Qu'en as-tu pensé ?

​5 décos que tu peux réaliser avec de la récup pour ton kot

Salade de tomates à l'orientale