in , , ,

Le Metaverse perçu par les étudiants

@Pexels - Fauxels

Le metaverse : un concept très flou pour les étudiants ou une nouvelle ère pleine de possibilités pour ces jeunes ? On en parle partout mais qu’ont compris les étudiants concernant cet espace en ligne où ils peuvent/pourront potentiellement interagir avec des personnes de manière multidimensionnelle ? Seront-ils partants pour s’immerger totalement dans cette expérience ? Kotplanet, le média digital dédié aux étudiants, a tenté de comprendre comment les étudiants percevaient le metaverse et ses implications.

Tu veux en savoir plus sur Meta (anciennement Facebook) ainsi que sur le metaverse ?

Quand les étudiants donnent leurs propres définitions du metaverse

Pour pouvoir cerner tous les enjeux qu’impliquent ce “nouveau monde”, les étudiants expriment leur besoin de le comprendre. C’est le cas de Delphine, étudiante de 22 ans en troisième bachelier. Le metaverse n’est pas complètement méconnu pour elle : “j’en ai entendu parler à la radio, sur les réseaux sociaux ainsi que dans mon entourage. Je le compare beaucoup au film “Ready Player One (Steven Spielberg) pour m’aider à comprendre le concept et aujourd’hui, je pense avoir compris les idées principales de cet autre monde”. Florian a lui aussi su se familiariser au concept de metaverse grâce à des films ou des jeux. “La réalité virtuelle m’intéresse beaucoup, je me tiens à jour concernant l’évolution des nouvelles technologies. Je trouve aussi intéressant les questions que viennent poser le Metaverse à la relation qu’on a avec notre identité et nos relations personnelles”. Pour Samuel, étudiant de 24 ans, le concept de metaverse est très clair et prendra nécessairement de l’ampleur. Pour lui, le metaverse constitue un nouveau monde de possibilités pour pleins de gens : “j’aimerais l’intégrer dans mon quotidien car je m’intéresse beaucoup à la cryptomonnaie et aux NFT”. 

Savoir faire confiance

Pour Delphine, à l’heure actuelle, malgré la compréhension, ce monde lui fait peur. “Cela coupe beaucoup de relations sociales dans la vraie vie. Il y aura notamment beaucoup de personnes malhonnêtes”. Beaucoup d’étudiants expriment leur besoin de contacts réels et Delphine craint que les jeunes deviennent de plus en plus casaniers et qu’ils/elles se renferment sur eux-mêmes. Florian semble, lui aussi, méfiant : “Si on considère qu’une part importante de la société suivent l’appel lancé par Méta, on peut imaginer toutes sortes d’impact sur nos relations, une négligence de nos relations non-virtuelles, une fragilisation de nos relations face au nombre perçu illimité d’amis disponibles,… J’ai l’impression que cela ne peut qu’accentuer les dérives qui existent déjà dans notre relation aux réseaux sociaux”. Pour Samuel, le metaverse permettra de régler des problématiques qui touchent le monde estudiantin, notamment concernant la présence aux cours. “Dans certaines écoles, il n’y a pas assez de locaux pour le nombre d’élèves, on pourrait totalement envisager un cours dans le métaverse pour reproduire le plus possible un cours en réel et ne pas se contenter d’un simple visio”. 

Implémenter tous ces concepts dans leur vie quotidienne ? 

Pour Delphine, le metaverse comme tout le monde le fantasme ne sera pas dans nos foyers avant deux ou trois générations. Elle ajoute également : “cela demandera toujours un budget assez conséquent et cela ne sera donc pas accessible à tous”. Pour Samuel, le metaverse et les NFT peuvent être comparés aux débuts d’internet dans les années 2000. “Beaucoup de gens ne croyaient pas au potentiel d’internet alors que d’autres ont investi dans ce monde méconnu. Cela prendra nécessairement de l’ampleur mais il faudra attendre plusieurs années avant de pouvoir ressentir des sensations comme dans la vraie vie”. Florian exprime la même pensée : “les outils tels que les casques de réalité virtuel ne permettent pas encore une immersion complète dans l’univers virtuel pour les utilisateurs. C’est compliqué pour moi d’y voir un réel engouement de la part des personnes non aguerries pour le moment”.

En bref, qu’en pense la communauté Kotplanet sur Instagram ? (Résultats récoltés en mai 2022).

Nous avons demandé à 350 étudiants s’ils connaissaient le métaverse. 43% n’en ont jamais entendu parler, 37% comprennent le concept de metaverse et les 20% restants ont déjà entendu parler de ce concept sans rien y comprendre. Question confiance, seul 1% estiment cet univers digital complètement secure. 29% en ont clairement peur et 70% émettent des réserves et veulent voir comment cela va évoluer. 

Envie de répondre à nos sondages, rejoins-nous sur Instagram !

Écrit par Kotplanet

Qu'en as-tu pensé ?

pexels-cottonbro-femmequin'arrivepasàs'endormir-comments'endormirquandsoncolocronfle?

Comment s’endormir quand ton coloc ronfle ?

Salade de tomates à l'orientale