Aktus

Les entreprises ont davantage recours aux étudiants jobistes

En 2022, une PME sur trois a fait appel à des étudiants jobistes, et ce nombre est en augmentation chaque année, comme le révèle une analyse du groupe de services RH Liantis effectuée auprès de 30.000 employeurs. Le nombre d’étudiants embauchés par entreprise augmente également.

Pas moins de 32,6 % des employeurs PME ont engagé au moins un étudiant jobiste. Il s’agit là d’une augmentation par rapport à 2021 (32,1 %). La tendance à la hausse se poursuit d’année en année, même pendant la pandémie, note Liantis. Les employeurs avaient en moyenne 5,7 étudiants à leur service l’an dernier, contre 4,7% en 2021.

« L’an dernier, les employeurs ont dû faire face à une pénurie majeure sur le marché de l’emploi. Il n’est donc pas étonnant que les employeurs PME aient été plus nombreux à engager des étudiants jobistes, que ce soit par nécessité ou non », commente Dorine Storz, expert chez Liantis.

Le salaire brut moyen d’un travailleur étudiant s’élevait à 12,07 euros de l’heure l’an dernier, soit 2.330 euros par mois. En 2021, le salaire moyen était encore de 11,62 euros bruts de l’heure. Comme les étudiants paient très peu de cotisations sociales (2,71%), leur salaire net moyen s’élevait à 11,74 euros l’an dernier.

L’an dernier, le gouvernement a relevé le nombre maximum d’heures de 475 à 600 heures pour 2023 et 2024. Ils offrent donc une certaine flexibilité aux entreprises tout au long de l’année, selon Liantis. (INT, ECO, DOM, GFR, fr)

Check nos contenus sur Instagram et TikTok !

What's your reaction?

Related Posts

Une petite notification ? OK Pas tout de suite