in , ,

Interview Kot à projet à Alma : découvre le KAP Speakot !

On te propose aujourd’hui l’interview d’un KAP se trouvant à Alma. Il s’agit du Speakot, un kot à projet qui t’aide à apprendre des langues ! Tu peux y trouver des tables de conversations, des cours de langues et plein d’activités autour de l’apprentissage des langues et de leurs cultures.

Expliquez-nous votre projet le plus simplement possible mais avec une petite touche de fun

Qu’est-ce qui a changé dans votre vie étudiante depuis que vous êtes membres de ce KAP ?

Premièrement cela m’a appris à vivre en communauté avec des personnes que je ne connaissais pas à la base. Chaque membre du KAP participe au projet car celui-ci lui tient à cœur, ceci nous rapproche et enrichit notre expérience au sein du KAP. C’est un KAP mixte et nous faisons tous des études différentes et ceci nous permet de sortir de notre bulle d’étude et de trouver des centres d’intérêt communs. Cela se ressent aussi dans les activités que nous organisons tous. Cela m’a aussi apporté beaucoup de fêtes et de super moments dont je me souviendrai toute ma vie.

Racontez-nous une situation insolite dans laquelle vous vous êtes retrouvés depuis que vous êtes en KAP

Nous avons une terrasse que nous avons essayé d’aménager pour en faire un espace cosy, avec des fauteuils, une petite table,… Un jour, on remarque qu’il y a un nid sous le fauteuil. Quelques jours plus tard, on y voit des œufs. On commence à être tout excités, on fait des recherches, on protège la zone. Bref, la joie des nouveaux parents. Le temps passe, les œufs éclosent, c’est la joie, on voit nos bébé pigeons grandir. Ils deviennent adultes rapidement et s’envolent très vite, sous le regard attendri et fier du kot. Le saviez-vous ? Un pigeon refait généralement son nid au même endroit et parfois ramène ses amis pour faire une pigeonnière. Du jour au lendemain, on se retrouve avec 400 nids, 800 œufs et un million de crottes de pigeons. Le miracle de la vie, c’était chouette une fois, mais les roucoulements incessants, les crottes, les pigeons qui nous espionnent par la fenêtre furent assez pour couper toute envie d’une nouvelle cargaison de bébés pigeons. On a attendu que la dernière fournée d’œufs éclose et grandisse avant de bloquer l’accès à la terrasse.  On espère quand même que nos enfants vont bien et qu’ils grandissent gaiement dans les rues de Bruxelles.

Qu’est ce qui va vous manquer le plus quand vous ne serez plus étudiant (ou qui vous manque déjà) ?

Alors tout d’abord, il faut savoir que j’étais 3 ans au Speakot en tant qu’interne avant d’être externe cette année. Ce qui m’a le plus manqué quand je suis arrivée dans ma nouvelle colocation est l’ambiance « famille » qu’il y a lorsqu’on est dans un kot à projet. On ne s’en rend pas compte, mais on est H24 ensemble, on étudie ensemble (ou du moins, on essaye), on cuisine et on mange ensemble, on crée des dramas, on fait des sorties tous ensemble, style visite du marché de noël, aller se faire des piercings (alors qu’au départ on était partis se chercher des bottes de guindailles)… Je me suis aperçue que ce sont tous ces aspects-là qui me manquent en plus évidemment des sorties et des ragots post soirées. 

Une petite demande à la communauté ?

Restez attentifs ce quadri parce que le Speakot est là en force pour vous proposer des activités inoubliables dont des conférences, une soirée latino caliente, des cours de langues à prix très démocratiques et j’en passe! Abonnez-vous aux réseaux (facebook Javotte speakot et insta jav_speakot) et stay tuned !

Si tu veux contacter ce KAP, retrouve toutes ses infos dans notre bottin.

Cette interview t’a plu ? Tu peux retrouver tous les KAP d’Alma ici.

Tu peux aussi nous retrouver sur Instagram et même sur TikTok !

Écrit par Kotplanet

Qu'en as-tu pensé ?

Hoe vind je een vakantiejob ?

Salade de tomates à l'orientale