ConseilsÉtudes

Comment cumuler la défense orale de ton TFE/mémoire et tes examens ?

Pour les étudiants en dernière année de master ou de bachelier, cela rime avec l’écriture de ton travail de fin d’études ou ton mémoire. C’est un travail de longue haleine basé sur les acquis obtenus durant ta formation. Chaque étudiant(e) redoute ce travail et se pose 1000 et 1 questions. En plus de ça, tu dois étudier tes cours pour tes examens de juin… Cela fait beaucoup, en si peu de temps. Kotplanet te donne quelques conseils pour gérer tes examens de juin et la défense orale de ton travail. Nous savons que ce n’est pas une tâche aisée, mais crois en toi et tout ira bien. 

Tu l’auras en août si ça ne va pas en juin.

1/ Faire un planning

Dès que tu connais les dates de tes examens et de la protection orale de ton travail, tu peux élaborer un planning qui fera office de stratégie. Ton planning sera aussi ta liste d’objectifs quotidiens à atteindre. Il est donc important de rester réaliste dans celui-ci. Te structurer permet aussi de gagner du temps et de quantifier ce que tu as fait et ce qu’il te reste à faire. Place en premier lieu les échéances les plus proches. Tu peux aussi prévoir des périodes pour simuler ta présentation orale chez toi. Sans oublier les temps libres qui sont capitaux. 

Tu es à la recherche d’idées pour préparer ta défense orale ?

2/ S’y prendre à l’avance 

Comme pour une course automobile, prendre de l’avance peut être synonyme de victoire à l’arrivée. Sais-tu que le pré-blocus a commencé le 1ᵉʳ avril ? Non, ce n’est pas une blague. Une défense orale ne se prépare pas à trois jours du rendez-vous. Tu dois connaitre sur le bout des doigts ton travail pour être en mesure de répondre à la moindre question du jury. Pour tes examens, c’est différent. Chaque étudiant possède sa technique d’étude. Certains doivent étudier beaucoup plus que d’autres. Malgré tout, il semble préférable de prendre de l’avance même si ça ne paye pas toujours. 

3/ Ne pas hésiter à demander de l’aide 

Avec ton groupe d’amis, tu peux te répartir les synthèses à faire suivant les cours. Cela te permettra de gagner du temps à investir dans une autre matière ou à la création de ton support visuel qui te servira pour ta présentation orale. Demander de l’aide peut aussi se faire lorsque tu te sens “vide” d’énergie. Tu pourras faire part de tes craintes à un parent par exemple. Tu ne dois pas laisser les difficultés t’envahir parce que sinon, elles pourraient nuire à ta session et avoir des conséquences sur le bulletin des notes. 

4/ Utiliser chaque temps libre 

Dès que tu as un temps libre, lorsque tu prends le bus ou bien que tu n’arrives pas à dormir, tu peux le consacrer à l’étude d’un cours et/ou à la préparation de ta défense orale. Tu ne peux pas planifier que tu ne vas pas dormir, mais tu peux préparer de la matière pas trop loin de ta chambre si cela arrivait. Beaucoup d’étudiants se disent souvent que le temps passe trop vite. C’est donc pour cela aussi que tu dois tirer parti de chaque temps libre (si tu le souhaites bien entendu). Les petits détails peuvent faire la différence le jour J. 

Les étudiant(e)s en dernière année doivent gérer au mois de juin la défense orale de leur TFE ou mémoire, avec leurs derniers examens. Il n’est pas toujours simple de combiner les deux. Kotplanet te donne 4 conseils pour essayer d’agencer au mieux cela. Commence par établir un planning suivant tes examens, la matière, la difficulté et la date. Cela te donnera une structure. Entame ton étude assez tôt pour ne pas te retrouver débordé. Tu peux aussi demander de l’aide lorsque tu rencontres certaines difficultés mentales. Essaye aussi d’optimiser un max ton temps en utilisant chaque temps libre dont tu disposes comme celui dans les transports en commun. 


Pour des conseils similaires, mais en version vidéo, viens consulter notre TikTok.

What's your reaction?

Related Posts

Une petite notification ? OK Pas tout de suite