in ,

Comment réussir son premier stage ?

@Pexels - Thirdman

Rédigé par Marie-Ève Rebts pour Studéo

Les stages en entreprise sont un excellent moyen de découvrir le monde professionnel et de faire ses premières armes. Mais parfois, l’intégration est difficile et le scénario vire presque au cauchemar… Vous voulez à tout prix éviter ça ? Voici quelques astuces pour vous y aider.

Les stages durant les études, c’est parfois quitte ou double : il y a des étudiants qui se retrouvent à faire le café et les photocopies, et d’autres qui trouvent une véritable vocation – voire un futur emploi. Il y a aussi des stagiaires qui éprouvent des difficultés à s’intégrer, à comprendre et remplir leurs missions… Bref, il n’est pas toujours facile de gérer son stage et s’y adapter, surtout lorsque c’est le premier ! Voici quelques astuces pour partir du bon pied et faire de votre stage une expérience réussie.

Soignez la première impression

Au travail comme ailleurs, la première impression est souvent primordiale. Faites en sorte d’arriver de bonne humeur le premier jour, saluez vos collègues, présentez-vous rapidement à eux et si vous en avez l’occasion posez quelques questions qui montreront que vous vous intéressez à vos collègues et à leur travail – sans évidemment être indiscret. Essayez aussi d’opter pour le dress code qui correspond à l’entreprise, en étant ni trop ni trop peu habillé. Profitez de votre éventuel entretien d’embauche pour observer comment les collaborateurs de l’entreprise sont vêtus, ou jouez carrément franc jeu en demandant à votre maître de stage quel type de tenue est attendu au sein de l’entreprise. 

Prenez (discrètement) vos marques

En tant que stagiaire et dernier arrivé, vous allez sans doute hériter de certaines tâches ingrates au début. Ne les refusez pas et essayez de montrer que vous êtes capable de plus en  accomplissant ces missions avec rapidité, efficacité et bonne volonté. Evitez toutefois d’être trop confiant ou de vous comporter comme si vous n’aviez rien à apprendre. Les premiers jours, mieux vaut adopter une posture un peu plus discrète, observer comment fonctionne l’entreprise et surtout bien écouter les consignes et conseils de vos collègues. Pensez à prendre des notes pour ne rien oublier et n’hésitez pas à poser des questions par rapport à ce que vous ne comprenez ou ne connaissez pas. Tous ces éléments vous aideront par la suite à prendre des initiatives qui sont justes et qui rendront votre présence utile.  

Remettez-vous en question

N’oubliez jamais que vous êtes stagiaire et que vous êtes là pour apprendre ! Soyez donc à l’écoute des observations de votre maitre de stage et de vos collègues et tenez-en compte. Si ces personnes sont avares de critiques et de conseils, n’hésitez pas à solliciter vous-mêmes un feedback, à condition évidemment de choisir le bon moment. Vous pouvez aussi convenir avec votre maitre de stage d’un rendez-vous hebdomadaire pour discuter de vos réalisations et de votre évolution. N’hésitez pas à fixer ensemble des objectifs pour orienter votre travail. 

Socialisez et soignez votre savoir-être

Entretenir de bonnes relations avec ses collègues permet de travailler dans un cadre plus agréable et peut vous ouvrir des portes pour la suite. En parallèle de vos tâches, essayez donc de socialiser un peu avec vos collègues. Vous remarquerez peut-être que certains d’entre eux sont plus disponibles et faciles d’accès que d’autres, donc adaptez-vous à cela mais soyez aimable avec tout le monde peu importe sa place dans la hiérarchie de l’entreprise. Tenez compte aussi du type de relation, des comportements et des habitudes que les collaborateurs entretiennent habituellement. Le savoir-être est en effet tout aussi important que le savoir-faire au sein d’une boite. En tant que stagiaire, évitez toutefois de reproduire certains comportements que les employés se permettent mais qui peuvent être mal vus : étirer sa pause déjeuner, ne pas répondre au téléphone ou aux mails, colporter des rumeurs… Par contre, n’hésitez pas à adopter les bonnes habitudes comme apporter un goûter, proposer de l’aide, etc. 

Ne laissez pas les problèmes dégénérer

En cas d’erreur dans votre travail, de tensions ou de conflit avec un collaborateur, n’attendez pas pour réagir. Si le problème concerne une de vos réalisations, n’hésitez pas à demander conseil à un collègue sur la façon de réparer vos erreurs. Au cas où le conflit est plutôt d’ordre personnel, essayez d’en discuter calmement avec la personne concernée ou parlez-en avec votre maître de stage sans incriminer systématiquement le collègue impliqué. Il peut aussi arriver que, malheureusement, vous ne trouviez pas d’écoute ou de réponses au sein de votre lieu de stage. Si vous pensez que le problème est trop important et peut nuire à la réussite de votre cursus, n’hésitez pas à discuter de la situation avec un référent au sein de votre école. Cette personne saura sans doute vous aiguiller, voire servir d’intermédiaire avec votre lieu de stage ou encore prendre votre défense si nécessaire.   

Écrit par Studeo

Le magazine de l'étudiant

Qu'en as-tu pensé ?

Hoe vind je een vakantiejob ?

Salade de tomates à l'orientale