in ,

Jeune entrepreneur belge : la start-up Unblur, les sciences au service de l’imaginaire.

Tu aimes lire mais parfois tu as l’impression que l’univers dans lequel tu te plonges s’écarte trop de la réalité ? Unblur est une start-up qui a pour objectif de prévenir ça, en permettant de mettre en lien des scientifiques et auteur/rices. Tu veux en savoir + ? Ça tombe bien, nous aussi !

Présente ton projet, ta startup  le plus simplement possible mais avec une petite touche de fun

En quoi ton projet/objet est utile pour les étudiants ? Pourquoi devraient-ils l’utiliser ?

Ce projet a deux facettes qui peuvent intéresser les étudiant.e.s. La première : ils créent des œuvres de fiction et se posent des questions sur la cohérence scientifique de leur histoire. Dans ce cas, nos services sont tout indiqués pour eux. La deuxième facette, c’est l’espoir. C’est quelque chose qui nous relie énormément dans l’équipe. On a tous eu, à un moment ou un autre de notre parcours cette envie de concilier des passions, qui, en apparence ne peuvent pas coexister dans un seul job. Par exemple, la biologie et la passion pour la fiction. Évidemment, aucun de nous n’est spécialiste sur tous les sujets imaginable, c’est pourquoi nous tentons de mettre sur pied un réseau d’universitaires (étudiants, doctorants, chercheurs), qui pourraient aider nos auteurs et autrices de façon ponctuelle, quand ils font face à un besoin très pointu. Si faire partie du projet de cette façon t’intéresse, n’hésite pas à envoyer un petit mail à welcome@unblur.eu avec ton sujet de prédilection.

Raconte-nous une situation insolite dans laquelle tu t’es retrouvé dû à ton statut de jeune entrepreneur

Je crois que toutes les situations insolites que j’ai pu rencontrer sont en lien avec le forem, l’onem et l’obligation de recherche d’emploi. Il y a aussi l’interdiction de faire de la pub pour son projet quand on touche des allocations quelles qu’elles soient. C’est comme si tout était fait pour que les jeunes diplômé.e.s choisissent entre le salariat et la précarité. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une famille qui apporte du soutien financier pendant cette période de création. Dans ces conditions, entreprendre devient un privilège et ça craint.

Aurais-tu aimé avoir l’opportunité de démarrer ton projet pendant tes études ? Pourquoi ?

J’aurais adoré ! Entreprendre pendant ses études, c’est une formidable opportunité ! Déjà rien que le statut étudiant entrepreneur est très pratique et avantageux. Ça permet de se lancer en sécurité. Il y a aussi les initiatives telles que le Yncubator ou encore les programmes CPME, qui mettent tout en place pour qu’on puisse concilier études et entrepreneuriat. Pour ma part, ce n’était pas possible. Mes études étaient beaucoup trop prenantes et j’avais trop la tête sous l’eau pour penser à autre chose qu’à mon diplôme. Je le regrette un peu, cela dit.

Une petite demande à la communauté ?

Aide-nous à faire connaître le projet ! Partage-le à des auteurs et autrices de fiction, à ta pote qui a toujours voulu écrire un roman de SF sans oser se lancer, à ton ami qui planche sur son jeu vidéo de medieval fantasy depuis des mois. À cette fille de ton auditoire qui est passionnée par le jeu de rôle ! Partage-le à la communauté scientifique pour nous aider à agrandir notre réseau avec des personnes passionnées et passionnantes !

Lien url de ton site et de tes réseaux :

Le site internet Unblur

Le compte Instagram

Écrit par Kotplanet

Qu'en as-tu pensé ?

Hoe vind je een vakantiejob ?

Salade de tomates à l'orientale