in ,

Quelles sont les attentes des étudiant.e.s futur.e.s stagiaires ?

@Pexels - Tima Miroshnichenko

Le stage étudiant constitue une étape primordiale dans la vie des étudiant.e.s. Une période charnière où l’étudiant.e développe ses compétences pratiques tout en mettant en application les notions théoriques apprises durant leur cursus. Les attentes des employeurs sont souvent très précises et rêvent d’un.e stagiaire motivé.e et disponible mais quelles sont les attentes de ces étudiant.e.s futur.e.s stagiaires ? Peuvent-ils encore espérer avoir des critères dans cette quête du stage ? Kotplanet.be, le média digital dédié aux étudiants et à leur vie, est allé à leur rencontre.

Le feeling, critère de choix

Et si le relationnel faisait déjà beaucoup ? Pour Margaux, 23 ans, troisième bachelier en assistante sociale, le stage ne se déroule malheureusement pas comme prévu. “Je suis actuellement dans ce stage depuis novembre, cela ne se passe pas bien parce qu’il n’y a aucun feeling avec ma maître de stage. Je ne fais quasiment rien de mes journées, je serre les dents pour poser une question parce que j’ai l’impression d’être bête dès que j’en pose une, si je fais quelque chose de bien je n’ai pas de retour non plus.La disponibilité des maîtres de stage a un réel impact sur l’apprentissage de l’étudiant. Margaux rajoute : “Pour avoir fait beaucoup de stages, il est vrai que le feeling est important pour ma part vu qu’on va être avec cette personne pendant des semaines voire des mois, c’est un travail de collaboration”.

Le droit à l’erreur pour un stagiaire

Léa, étudiante infirmière en quatrième année, a déjà eu l’occasion d’effectuer plusieurs stages durant son cursus. Grâce à ceux-ci, elle sait pertinemment ce qui lui permet de se former correctement : “une équipe à l’écoute qui veut aider, une ouverture pour l’erreur et pour la correction de celle-ci mais également un bon contact entre l’établissement d’accueil et l’école”. Le positionnement du maître de stage a son importance, les étudiant.e.s désirent une personne respectueuse qui connaît les difficultés d’un.e futur.e stagiaire dans ces premiers mois dans la vie active. Pour Aline, 3e bachelier, il faut “une personne qui reste avec nous pendant le stage et qui nous donne des conseils et un endroit où je peux poser des questions sans paraître ridicule”.

L’apprentissage avant tout 

Pour Manon, étudiante de 24 ans en troisième bachelier en communication, il est nécessaire d’être encadré tout en découvrant un nouvel aspect de ses études qu’ils n’ont pas nécessairement vu en cours. Elle vient de débuter son deuxième stage. Dès le premier entretien, elle a senti qu’elle serait bien encadrée et jamais lâchée en pleine nature. Pour Juliette, 23 ans, ce sont les mêmes attentes : “je cherche quelque chose qui colle à mes compétences parce que je suis tombée sur quelques stages où c’était plus un job d’étudiant qu’un stage. J’ai envie de travailler directement dans la même filière que mon master”.

Quelques conseils si le stage se passe mal

1/ Lister les compétences acquises

Même si vous n’aimez pas votre stage, vous allez nécessairement apprendre des choses. Servez-vous de cela comme motivation. Lister concrètement les tâches et compétences acquises durant cette période vous aidera à relativiser. 

2/ Savoir ce qu’on n’aime pas

Grâce à cette expérience, vous pourrez avoir une idée plus précise des tâches quotidiennes qui ne vous inspirent pas. Cela vous aidera pour votre future recherche d’emploi. Sur du plus long terme, cela vous permettra de distinguer les différents types de management au sein d’une entreprise. 

3/ Savoir le valoriser sur son CV

Un stage, c’est une expérience, qu’elle soit bonne ou mauvaise. Dites-vous que sur votre CV, une période de stage est toujours valorisée. Que ce soit dans une grande entreprise ou une plus petite structure, le terrain est toujours un bon moyen de se démarquer lors d’une recherche d’emploi.

En bref, on a posé la question sur Instagram à la communauté @Kotplanet

460 étudiant.e.s ont répondu à notre sondage. Parmi eux, 49% ont des attentes particulières concernant leur stage telle que partir à l’étranger ou un stage qui leur permettra de savoir s’ils sont prêts à travailler. 70% des étudiant.e.s interrogé.e.s sont inquiet.e.s à l’idée que leur stage se passe mal. Faire uniquement de l’observation et faire le café sont les plus grandes craintes de ces étudiant.e.s.

Écrit par Kotplanet

Qu'en as-tu pensé ?

Hoe vind je een vakantiejob ?

Salade de tomates à l'orientale