Top 5 des raisons de rentrer chez ses parents le week-end

Cela fait plus d’un mois que tu viens de rentrer en kot et il est possible que ton envie de rester le week-end pour guindailler avec tes amis et co-kotteurs soit déjà très forte. Mais parfois, il faut faire des concessions et se rendre compte qu’il est bien aussi de décrocher de la vie étudiante en rentrant à la maison pour revoir ta famille. Si tu n’en es pas convaincu, voici 5 raisons de rentrer chez toi le week-end.

1. La nourriture

On va se l’avouer, rentrer à la maison c’est se garantir de manger un repas qui n’inclût pas des pâtes mais aussi d’éviter le fastfood. Chez les parents, on est servi comme des rois pour un dîner ou souper complet et sûrement plus sain que le burger que tu as été chercher en semaine parce que tu n’avais pas le courage de cuisiner. Et il faut se le dire, qu’importe la boisson qu’ils te serviront (eau, vin, …) durant ce repas, ton corps sera plus heureux qu’avec de la pils. Si tu as de la chance, tu n’auras même pas besoin de cuisiner.

2. Voir et revoir tout le monde

Outre le fait que tu puisses voir tes parents durant ce week-end à la maison, tu peux également prévoir d’aller chez d’autres membres de ta famille. Pense à ta mamy qui faisait ton goûter le mercredi après-midi et qui a hâte de te voir ! Parce que même si ta relation avec tes parents n’est pas au top, il y aura toujours d’autres personnes de ta famille ou de ton entourage qui seront contentes d’avoir de tes nouvelles et de te voir rentrer. Et, même si cela peut paraître incroyable, tu manques également au(x) petit(s) morveux qui a/ont grandi avec toi, même s’ils ne te l’avoueront jamais.

A découvrir aussi:

3. Dormir

Honnêtement, la semaine au kot c’est chouette mais on y dort beaucoup moins. Entre le bruit dehors parce qu’il y a une soirée non-loin de là où tu loges et tes co-kotteurs qui font une after, il est difficile de s’endormir. Et dans le cas où tu as décidé de sortir, tout le monde sait que tu ne rentreras pas à 22h, mais tu devras aller, ou en tout cas essayer d’aller, en cours à 8h30 le lendemain. Alors pour t’éloigner de toutes ces soirées qui te tentent ou ce bruit qui t’ennuie, rien de mieux que le calme qui règne chez toi. Surtout si tu habites à la campagne, c’est un bon moyen de récupérer tes heures de sommeil et de repartir en plein forme pour une nouvelle semaine pour ne pas t’écrouler parce que tu n’auras pas assez dormi. Ce calme te permettra aussi d’étudier en toute sérénité.

4. Tes vêtements

Rentrer chez toi, c’est aussi l’occasion de reprendre d’autres vêtements pour une nouvelle semaine et même si tu as décidé d’emmener toute ta garde-robe dès le début de l’année, tu peux laisser les vêtements que tu as salis à ta maman ou ton papa qui te les lavera bien gentiment (et ce sera mieux fait que par tes petites mains d’étudiant). Et puis, il est déjà difficile de trouver un kot avec une machine à laver, pourquoi ne pas faire au plus simple en utilisant celle de chez toi ?

5. Grandeur et espace

Il est normal de se plaire dans son kot, dans sa nouvelle vie de personne indépendante, mais il est aussi normal de parfois se sentir à l’étroit. Un kot, il faut se le dire, c’est relativement petit en général, que ce soit un kot à plusieurs ou un mini-studio, ça ne vaut pas un vrai appartement ou une maison. De plus, beaucoup d’étudiants ne vivent pas tout seuls et se doivent de partager la cuisine, la salle de bain, … Cela pouvant engendrer des conflits horaires avec les autres. Chez toi, il est plus facile de trouver un moment pour se laver puisque vous n’avez pas le même horaire tes parents et toi, surtout le week-end. Et il est plus cool de ne pas devoir se dépêcher dans ta douche. En parlant de salle de bains, celle-ci est sûrement plus spacieuse chez toi que celle de ton kot et donc il est plus agréable de se laver dedans et même de chanter devant ton miroir en ayant la place pour tes chorées improvisées.

Vous pourriez aussi aimer