in ,

5 raisons de ne plus avoir honte de ne pas savoir cuisiner

@Pexels - Joe L

Tous tes potes se moquent de toi parce que tu es une cata’ en cuisine. Tu n’as jamais réussi à faire cuire un croque-monsieur sans le brûler ? Tu as toujours cette impression que ton plat manque sacrément d’assaisonnement ? Tu finis par mal en dormir la nuit ? Kotplanet te donne les 5 raisons de ne plus avoir honte de ne pas savoir cuisiner.  

Check les 6 memes qui prouvent bien que tu es nul en cuisine. 

1/ Tes colocs te font des bons petits plats

Plus besoin de courir dans tous les sens dans le commu. Tout le monde sait que tu ne sais pas cuisiner et qu’il vaut mieux te garder le plus loin possible des taques de cuisson. Pour éviter une catastrophe, ils ont tendance à prendre les devants en te préparant une assiette en même temps que la leur. Bon plan si ces derniers savent, contrairement à toi, cuisiner de bons petits plats sinon gare à ton palet. 

Tu as tout de même envie d’essayer ? Voici 6 recettes étudiantes à petit budget.

2/ Tu ne perds pas de temps à faire les courses

Chez Kotplanet, on sait également que faire tes courses prend un temps de fou. Penser aux repas que tu vas devoir réaliser, faire la liste des courses, t’y rendre pour ensuite tout transporter jusqu’à ton kot ? Très peu pour toi. Si tu ne sais pas cuisiner, le problème est réglé. Petite commande take away et hop, un bon repas tout préparé rien que pour toi. 

3/ Tu vas au resto tout le temps

Ne pas savoir cuisiner est une bonne raison pour te rendre au resto. Que ce soit dans un restaurant universitaire ou dans un établissement près de chez toi, ça fait toujours plaisir d’être nourri par des professionnels. On oublie l’éternel combo “batonnets de poisson et purée” à faire à la maison, on va direct le manger dans son restaurant universitaire. Laisse faire les pros, on a dit

4/ Tu n’as pas de vaisselle à faire 

Dans les kots étudiants, il y a rarement un lave-vaisselle pour nettoyer toute la crasse créée pendant une séance de cuisine. Tu viens de cuisiner plus d’une heure, tu as le vendre trop rempli (avec un plat pas ouf en plus) et te voilà obligé de faire vaisselle interminable au risque de te faire engueuler par tes colocs. Ne cuisine pas et tu ne devras pas nettoyer ton passage dans la cuisine communautaire. 

5/ Tu découvres de nouvelles saveurs

Quand on se fait à manger soi-même, on a tendance à refaire toujours les mêmes choses. L’éternel bolo ne t’a jamais décu mais c’est parfois sympa de découvrir de nouvelles recettes. Si on cuisine pour toi et que ton cuisinier change de semaine en semaine, tu ne pourras qu’être surpris par les habitudes culinaires de tes amis, colocs et proches. 

Plus sérieusement, savoir cuisiner quand on est étudiant a tout de même une certaine utilité. Tu peux largement faire des économies en cuisinant intelligemment que ce soit au kot ou chez tes parents. Il faut faire les bons choix et apprendre avec patience. Essaie aussi de ne pas gaver tes colocs en ne cuisinant jamais. À chacun son tour ou rends-toi utile dans d’autres situations. Tu ne peux pas être nul en cuisine, nul dans le ménage, nul dans le rangement. Malheureusement, il faut choisir.

Rejoins-nous sur Insta et TikTok !

Écrit par Lydia V.

Qu'en as-tu pensé ?

Zes excuses om niet alle zomerfeestjes mee te pakken

Salade de tomates à l'orientale