DétenteFun

7 phrases qui vont te rappeler que tu es le/la petit.e dernier.e de la famille

Dans une famille constituée de frères et/ou sœurs, il y a l’ainé, celui qui en impose, que tout le monde respecte, le référant de la fratrie. Il y a également les enfants du milieu, ils font leur vie, c’est sympa. Et puis, il y a le petit dernier, celui qui prend cher par ses ainés, car considéré comme le petit chouchou des parents, détenant une tonne de privilège que les autres n’ont pas. Si tu te reconnais dans ce dernier profil, ça tombe bien puisque aujourd’hui, on te balance 7 phrases qui vont te rappeler que tu es le/la petit.e dernier.e de la famille. 

Dans ta famille, on dit que tu es le chouchou, mais selon toi, c’est faux ? Kotplanet te donne le top 8 des preuves que tu es l’enfant préféré de tes parents.

1/ “Ne t’en mêle pas, c’est une conversation de grands”

La phrase préférée de tes ainés pour que tu ne rejoignes pas leur conversation, ou bien un besoin irréfutable de rappeler qu’ils sont plus grands que toi.

Tu as une âme de gamer ? Kotplanet te donne 7 phrases que tu peux entendre quand tu joues aux jeux-vidéos

2/ “Tu comprendras quand tu seras grand”

Excuse-nous l’ancien, à t’entendre parler, on dirait que tu vis depuis des siècles.

3/ “Ah, j’ai eu ta sœur comme élève, elle était bien plus studieuse que toi” 

Si tu es le/la dernier.e de la famille, et que tu passes par les mêmes écoles que tes ainés, tu as sûrement déjà eu le même professeur, tu sais celui qui connait toute ta famille. Il y a donc de fortes chances que tu aies déjà entendu cette fameuse phrase, faisant référence à tes frères et/ou sœurs, tout en te faisant passer pour un petit démon. Elle mérite clairement sa place parmi les 7 phrases qui vont te rappeler que tu es le/la petit.e dernier.e de la famille

4/ “Les derniers seront les premiers, à croire que notre famille fait exception à la règle” 

Bon bah là clairement, c’est un tacle derrière les genoux, le VAR est unanime, c’est penalty et carton rouge pour celui qui t’a lancé cette phrase. Espérons au moins que c’était pour rire.

5/ “Oui fin toi, tu es le/la petit.e préféré.e des parents” 

On ne sait pas pourquoi, mais dans l’imaginaire collectif, le/la petit.e dernier.e de la famille et d’office le/la petit.e préféré.e des parents. Bon, dans certaines familles, c’est peut-être le cas, mais il ne faut pas en faire une généralité. 

6/ “Oh il/elle a grandi si vite, c’est ton/ta petit.e dernier.e ?” 

Bon bah là, c’est clairement dit que tu es le/la petit.e dernier.e, merci de le rappeler. 

7/ “T’es adopté.e” 

Aie, ça pique, ça brûle, ça fait mal, ton ego en a pris un coup. Pas du tout, cette phrase, tu l’entends depuis que tu es tout petit.e, on peut même dire qu’elle fait partie de ton vocabulaire, ton champ lexical. Il faut dire que c’est un classique pour embêter le/la dernier.e de la fratrie, ce qui justifie sa présence dans la liste des 7 phrases qui vont te rappeler que tu es le/la petit.e dernier.e de la famille. Bon doucement tout de même avec cette phrase, les mots ont toujours le pouvoir de blesser. 


Pour plus de contenus sur ta vie étudiante en Belgique, rends-toi sur notre Instagram et TikTok

What's your reaction?

Related Posts

Une petite notification ? OK Pas tout de suite