Elections 2024Société

Les coalitions politiques en Belgique : comment se forment-elles ?

Si tu vas voter pour la première fois ou si la politique c’est pas trop ton truc, Kotplanet est là pour t’aider. En Belgique, le vote, c’est toute une histoire. Et oui, le système électoral n’est pas simple ! On t’explique comment se forment les coalitions politiques en Belgique. 

Mais, pourquoi aller voter ?

Une coalition, c’est quoi ? 

En Belgique, on dit souvent “pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?”, et tu vas comprendre pourquoi. On a ce qu’on appelle un système électoral proportionnel. Ça veut dire que les sièges sont distribués selon le pourcentage de votes que chaque parti reçoit. Mais un seul parti qui gagne tout, c’est hyper rare. Du coup, on doit souvent créer des coalitions pour avoir une majorité. Une coalition, c’est comme une alliance entre plusieurs partis, finalement. 

Parlement, Gouvernement, tu es perdu ? On t’explique la différence entre les deux

Comment ça marche ? 

Ça serait trop facile si les partis se disaient juste “on s’aime bien, on va bosser ensemble”. Du coup, quand tout le monde a voté et qu’on a les résultats, c’est le moment de négocier. Dans le cadre des élections fédérales, le Roi (oui oui, c’est bien lui) va nommer deux personnes importantes : 

L’informateur : c’est le détective privé, il va aller voir chez tous les partis qui pourraient bosser avec qui. Il crée la discussion, c’est le pote sympa qui vient te demander ton avis et écouter le point de vue de tout le monde, en gros. 

Le formateur : lui, il va prendre la décision finale et former le gouvernement. C’est le chef d’équipe, son objectif c’est de revenir chez le Roi avec un gouvernement qui tient la route (rien que ça). 

Une fois que tous les leaders de partis se sont retrouvés autour d’une table et se sont mis d’accord sur qui voulait s’allier à qui (en résumé), on va mettre en place ce qu’on appelle un accord de coalition. C’est le document qui va stipuler officiellement que c’est bon, ils sont d’accord et on peut passer à l’étape suivante : la formation du gouvernement. 

Au niveau régional et communautaire, c’est le même genre de fonctionnement sauf qu’on ne fait pas forcément appel au Roi, on gère ça avec les institutions politiques concernées. Mais un accord de coalition est quand même signé à la fin, ça, ça ne change pas. 

Mais qui s’allie à qui ?

La coalition en place pour l’instant, c’est la coalition Vivaldi. On l’a appelée comme ça parce qu’elle est très variée, un peu comme les compositions musicales du compositeur en question. Elle est composée des partis PS, MR, Open VLD, CD&V, Ecolo et Groen.

Les partis politiques peuvent s’associer pour diverses raisons. On peut voir qu’ils s’associent parfois pour une question linguistique (des partis néerlandophones entre eux et pareil du côté francophones) ou encore pour une question de positionnement politique (comme le MR et l’Open VLD par exemple). Mais comme tu peux le voir dans la coalition Vivaldi, des partis comme le MR et le PS, qui ont des idées souvent bien différentes, se doivent de bosser ensemble pour gouverner le pays du mieux possible. 

Te voilà désormais plus informé sur les coalitions politiques en Belgique et comment elles se forment. On espère t’avoir donné toutes les clés pour comprendre un peu plus notre système politique, parfois un peu compliqué. Retrouve-nous sur TikTok et sur Insta pour toujours plus d’explications et de conseils ! 

What's your reaction?

Related Posts

Une petite notification ? OK Pas tout de suite