Tout pour la communauté étudiante de Belgique - Infos, petites annonces et bottin.

Le festival de Dour : la Plaine de la Machine à Feu ouvre ses portes début juillet

0 240

Chaque année, au mois de juillet, le Festival de Dour ouvre ses 7 scènes à une pléthore d’artistes venus des 4 coins de l’Europe et même d’outre-Atlantique pour faire vibrer et danser les festivaliers au rythme des sons et des genres musicaux les plus divers : électro, rap, hip-hop, reggae, rock,….

Créé en 1989 par Carlo Di Antonio, le Festival de Dour est aujourd’hui le plus grand événement musical et touristique de Belgique francophone. Cela fera 26 ans cette année que le Festival accueillera près de 200.000 festivaliers sur la Plaine de la Machine à Feu avec son organisation parfaitement maitrisée.

Les différentes scènes du Festival de Dour

La scène de The Last Aréna est la grande scène du festival qui rassemble le gros du public et des festivaliers, soit près de 20.000 personnes. Cette année 2017 verra apparaitre sur la scène Phoenix, Vitalic, Justice, Metronomy parmi d’autres groupes.

La scène de la Jupiler Boombox rassemble chaque année la crème des artistes hip-hop, soul, swing… du monde entier pour les 8.500 spectateurs attendus. Les sons « futuristes » générés par le turntablism de ces ingénieurs du son devenus artistes d’un genre nouveau font du dub, ce genre musical issu du reggae jamaïcain remixé, un style musical incontournable sur la Plaine de la Machine à Feu.

La petite maison dans la prairie, avec sa capacité de 8.500 personnes, permet d’écouter (allongé dans l’herbe pour les plus accros à l’Indie Rock) à la fois des groupes confirmés ou des jeunes talents, des musiques d’un genre nouveau, insolites ou surprenantes.

La Caverne a aussi une capacité de 8.500 personnes ! En journée, c’est la caverne des amateurs de rock garage, techno hardcore, de punk, de doom, de sludge, de stoner, …La nuit, le spectre du sombre s’installe sous le chapiteau. Breakcore, techno dure ou electronica barrée se côtoient asymétriquement. C’est ici qu’on déstructure la musique pendant le festival.

La scène du Red Bull Elektropedia Balzaal représente le dance floor du Festival de Dour par excellence : ouverte sans aucune interruption pendant les 4 jours du festival, de 15h à 3h du matin, près de 10.000 personnes sont accueillies et tous les styles sont autorisés entre les mains des différents « maitres de la platine » invités.

Le Dub Corner peut accueillir jusqu’à 2.000 passionnés de sons dub et de la culture qui s’en imprègne : les ingénieurs du son créent ces sons auxquels nul ne peut résister !

Last but not least, le Labo se définit comme son nom l’indique comme une scène plus petite (3.000 personnes malgré tout), plus intimiste et comme un vrai laboratoire où les sons, les musiques, les genres nouveaux sont testés en life.

Le line-up du Festival de Dour, éclectique et varié

Chaque année, le Festival de Dour met au point un line-up éclectique et extrêmement varié dans le choix des groupes et des artistes invités : les musiques et les genres sont extrêmement variés, les artistes viennent d’un peu partout d’Europe et d’ailleurs. Pour découvrir le line-up, c’est ici : http://www.dourfestival.eu/fr/program/lineup/overview/

Ecotravel, Ecochanges, Ecoresponsables

Chaque année, le Festival de Dour renforce son action écoresponsable : il s’agit pour tout festivalier participant de comprendre l’importance de bien trier ses déchets, de pratiquer l’Ecotravel, càd de faire un effort notable quant aux déplacements pour arriver jusqu’au lieu-dit de la Plaine de la Machine à Feu (voiture pleine, bus ou carrément vélo pour les plus courageux), bref, d’être écoresponsable. Pour encourager les efforts, le Festival de Dour a également mis au point en plus des traditionnels gobelets réutilisables, les Ecochanges : un petit cadeau offert pour 40 gobelets ou un sac de PMC récoltés, le but étant de maintenir l’état du site le plus propre possible, tout cela bien sûr dans l’intérêt premier du festivalier !

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...