ConseilsÉtudes

5 méthodes et techniques d’études

Lorsque nous étions à l’école secondaire, les études nous paraissaient simples car les professeurs avaient déjà presque synthétisé les cours et c’était en petite quantité.  Aujourd’hui, nous sommes à l’université ou en haute école, nous faisons un doctorat ou autre. Le volume et la quantité de matière ne sont plus les mêmes qu’en secondaire. Dans les études secondaires, les professeurs.e.s « mâchaient » les cours à notre place pour avoir une synthèse avec des informations essentielles uniquement. 

Si tu es perdu dans tes études, teste le concept « ikigai ».

Or, dans les études supérieures, nous devenons indépendant.e.s, on a presque plus besoin de papa, maman, ou professeurs derrière nous, plus de devoir sauf quelques travaux à rendre ou des mini examens pendant l’année. En tant qu’étudiant.e , nous sommes amenés à comprendre, à faire nos propres synthèses, faire nos propres recherches, nous organiser et nous entraîner à des éventuelles évaluations. Le but est de nous entrainer à réfléchir, synthétiser les matières et avoir un esprit critique par soi-même. 

La plupart d’étudiants qui arrivent dans les études supérieures ne connaissent pas encore leur méthode de travail, ni comment s’organiser avec les cours, et certains vont parfois jusqu’à la fin de leurs études en ayant toujours du mal mais réussissent quand même. Cependant, d’autres arrivent à bien gérer et trouver leurs méthodes plus rapidement ou en demandant de l’aide à l’extérieur. 

Je vais vous donner cinq méthodes et techniques qui vous permettront de bien étudier vos matières afin de réussir son année. 

 1/ Organisation 

Nous entendons tous ce mot facile à dire mais difficile à faire et s’y tenir. Eh oui ! la première méthode est l’organisation. Utiliser son horaire mis sur le site de la faculté, le calendrier académique pour se créer un planning. 

Nous avons le choix, soit nous utilisons l’horaire déjà fait puis compléter les trous par notre programme. Soit, nous créons notre propre planning, en utilisant un agenda semainier ou journalier. Comment faire son propre planning pas compliqué et amovible ; prendre une feuille A4 ou A3, utiliser des codes couleurs et écrire au crayon. Placer toutes les matières du quadrimestre, chaque matière sa couleur. Regardez les plages vides, c’est là où vous allez utiliser le crayon pour remplir : vos trajets, vos dossiers à rendre, faire vos synthèses, faire des recherches à la bibliothèque, etc.  Faire également des petites feuilles to do de la journée et des objectifs de la semaine.   

Cette étape est un peu plus compliquée et difficile à tenir. On est tous d’accord que presque toutes les écoles ne nous apprennent pas comment s’organiser à part nous donner un horaire tout fait sans nous expliquer comment gérer nos temps libres et comment gérer nos travaux, notre temps d’études et nos devoirs. (La majorité d’étudiants découvrent comment s’organiser dans les études supérieures, au travail, etc. Il y a ceux qui comprend comment se préparer dès le début de l’année, d’autres à la fin de l’année, lorsqu’il est déjà trop tard, d’autres au milieu du quadrimestre, d’autres encore vont faire des recherches : dans les livres, les vidéos, les sites internet ou prendre des cours particuliers de méthodologie.

L’organisation c’est bien mais le tenir c’est ce qui fait la différence. D’après mes recherches, pour qu’une habitude soit ancrée, il nous faut au moins 30 jours, les 10 ou 15 premiers jours sont les plus pénibles car vous poussez votre cerveau à changer les anciennes habitudes. Ce denier demande du courage, de  la volonté et de la persévérance ; une fois que vous avez ces trois recettes, vous êtes prêt(e) à surmonter les obstacles.

2/ Faire ses synthèses pendant l’année 

Il nous est déjà tous arrivé de finir les cours et d’aller jouer, se reposer, ou faire autre chose que les cours en croyant que la journée est finie. Et les devoirs, on va les faire le soir ou demander à nos camarades. On attend les examens pour étudier ; ça c’était en secondaire. 

À l’université ou en haute école, le travail commence quand tous les cours sont fini (en fin de journée). C’est à toi de jouer le rôle du « professeur » c’est-à-dire revoir, remettre ses notes en ordres, combler ses lacunes et faire une petite synthèse et des exercices.

3/ L’entraînement 

Tout au long de l’année, nous avons des exercices, des mini interrogations, des dossiers à rendre, des préparations de laboratoire, etc. Tous ceux-ci nous aident à nous préparer aux examens, à la recherche, et à trouver sa méthode de travail. Cependant, certaines matières sont plus compliquées et un peu difficiles à appréhender.  Un dicton le dit, rien n’est impossible, à chaque problème sa solution.

Pour les matières compliquées comme la biochimie et la physique par exemple, il faut plutôt s’entrainer tous les jours ou toutes les semaines selon votre organisations. Pour physique par exemple, tu peux établir un plan en faisant au moins une ou deux exercices par semaine, ou encore des examens des années précédentes. Si ces derniers sont accessibles ou des exercices du livre en dehors de tes travaux pratiques et des séminaires. Cela va te permettre de mieux voir et comprendre tes difficultés.

4/ Mémoriser

Nous sommes presque tous d’accord, qu’à l’Université, nous avons beaucoup de choses à comprendre et à mémoriser. Lorsqu’on voit la quantité choses à mémoriser (schémas, définitions), on se met à paniquer, à se poser énormément des questions. Pas de panique, si tu t’y prends suffisamment à tôt, la magie du cerveau opère

Comment mémoriser les schémas et le cours ?

Pour commencer, tu peux créer des fiches soit des flash carte, il existe aussi des applications comme : Anki, Flashcards, notion, Mindmapp, kahoot, etc. Ne crée pas de flash carte pour décorer ton bureau, créer c’est bien mais les étudier c’est mieux. Fixe-toi au moins trente minutes tous les deux ou trois jours pour mémoriser dix cartes. Lorsque tu rencontres des difficultés, note les quelque part, ou mets la carte à côté et vas revoir cette partie de la matière. Une autre manière de voir si on a compris la matière, c’est d’utiliser la méthode de Feynman ou technique de feuille blanche ; donc avant de revoir ton cours, tu prends une feuille, un bic ou un crayon et le sujet du chapitre que tu veux revoir ; notes tout ce dont tu te souviens sur ce chapitre puis corrige avec ton cours en rouge. Cela va te permettre tout d’abord, de voir si tu sais expliquer ta matière avec des mots simple. Ensuite, vois si tu te souviens des explications et des schémas que tu as vus. On peut aussi utiliser le Webbing. C’est une technique qui ressemble à celle de Feynman mais ici, on n’écrit pas de phrases mais des mots un peu partout sur la feuille, puis les relier avec des flèches. Il y a encore beaucoup d’autres techniques. À toi de trouver celle qui te va. 

5/ Hygiène de vie

En tant qu’étudiant, parfois, on oublie de s’amuser, de se divertir, prendre soin de soi, oublier de dormir, de faire du sport, etc. pour faire court, s’oublier complètement à cause du stress, de la quantité de travail à finir ou à faire, mais c’est une Erreur de débutant. Les années universitaires sont des moments où nous pouvons plus ou moins profiter de notre liberté avant d’entrer dans le monde de travail. Il faut profiter sans oublier de travailler. Il faut essayer de trouver le juste milieu entre travail, l’amusement et le repos.

Le sommeil est très important pour le bon fonctionnement du système immunitaire du cerveau, de la concentration et la vigilance. Quand on est fatigué, on n’est pas très concentré et on manque d’attention en cours. N’oublie pas de t’amuser, de faire fête, faire du sport, aller au musée, et se détendre. Cela te permet de te vider la tête, et de te changer des idées.

Pour conclure

En tant qu’être humain, on est tous pas obligés d’avoir la même méthode, chacun.e a sa méthode d’apprentissage, certain.es sont kinesthésiques, visuel, auditive, etc. Chacun.e le découvre parfois plutôt ou plus tard. Tu n’as pas besoin de stresser quand tu as du mal à trouver ta méthode ; c’est en essayant que tu vas le découvrir. Apprend à bien t’organiser, entraine-toi à trouver ta méthode de travail, ne néglige pas le sommeil et n’oublie pas de t’amuser. Travail sur toi et le ciel fera le reste.

What's your reaction?

Related Posts

Une petite notification ? OK Pas tout de suite