in ,

Comment devenir major de sa promo ?

fille lunette etudie comment devenir major de promo

Toi, premier de ta promo ? Et bien pourquoi pas ! Tu en es peut-être au début de tes études, tu sais que tu veux exceller dans ce que tu fais mais tu ne sais pas forcément comment t’y prendre. Au risque de paraître un peu prétentieux, voire même asocial, tu as envie de te donner à fond dans tes études et tu ne t’en caches pas. Tant que tu es bien dans tes baskets et que tu trouves du sens dans ce que tu fais, il n’y a vraiment pas de mal à ça. Dans cet article, on te donne quelques astuces pour atteindre cet objectif.

Il faut que tu évites les grands ennemis de l’étudiant qui étudie !

1/ Démarrer avec la bonne mentalité

Cela va certainement te paraître paradoxal, mais le secret pour devenir major de ta promo, c’est précisément de ne pas chercher à tout prix à le devenir. Et oui, tu as bien lu cette phrase. Il est très certainement utile de se fixer des objectifs et de viser haut, mais il ne faut pas que ça en devienne une obsession pour autant. Premièrement, cherche à comprendre pourquoi tu souhaites atteindre cet objectif. Pour être fier de toi ? Pour t’assurer un bon avenir ? Pour la reconnaissance de tes pairs ? Le tout est de comprendre ce qui te motive réellement et de démarrer avec la bonne mentalité. Si tu recherches la compétition à tout prix ou si tu travailles pour faire plaisir à quelqu’un d’autre, tes ambitions ne risquent pas de faire long feu. Deuxièmement, ne transforme pas ton objectif en obsession ou en frustration si tu n’arrives pas à l’atteindre. Au risque de sonner très « bateau », essaye de toujours donner un maximum de toi-même et de faire de ton mieux sans culpabiliser si tu n’y arrives pas du premier coup. 

2/ Devenir un maître de l’organisation 

Major de promo rime bien évidemment avec une organisation de pro ! Si ton objectif est bien d’exceller dans les différents cours de ta formation, il n’est possible d’y arriver que si tu mets en place une organisation carrée. Tout le monde est différent dans sa manière d’aborder le travail scolaire et de gérer son emploi du temps. Néanmoins, nous te conseillons de rester constamment à jour sur la matière. Pour ce faire, il semble évident d’assister à un maximum de cours, pour que la matière s’imprime déjà une première fois dans ta tête. Par la suite, il faut que tu arrives à gérer la relecture et mise en page de tes notes, que tu les prennes à l’ordinateur ou à la main, tout en réservant le temps nécessaire dans ton emploi du temps pour préparer les différents travaux et lectures obligatoires. Petite astuce en début de quadrimestre : Repère immédiatement la manière dont le cours est structuré, comment le prof donne cours, avec quel(s) support(s) et quelles sont les modalités d’évaluation. Si tu sais que pour un cours, le prof se base essentiellement sur un syllabus et des lectures, mais qu’un autre ne jure que par les power points et la prise de notes, tu vas devoir adapter ton organisation en fonction. Aie donc ce réflexe dès le début ! En plus de gagner du temps, tu seras mieux préparé pour répondre aux attentes du prof lors de l’examen final. 

Procrastiner n’est pas une option si tu veux être maître de l’organisation !

3/ Faire preuve de rigueur et de motivation

Il sera difficile de devenir major de promo sans faire preuve d’un minimum de rigueur et d’implication. Ce conseil est évidemment lié au précédent puisqu’il s’agit de trouver la motivation nécessaire pour mettre en place un système d’organisation efficace et s’y tenir. Il faut donc être mentalement prêt à consacrer une grosse partie de son emploi du temps à ses études. Premièrement, il ne faut pas que la charge de travail te fasse peur ou te démoralise. Bien évidemment, tu peux te sentir découragé.e de temps à autres, mais pour éviter de te sentir submergé.e, évite de visualiser la masse de travail qu’il te reste à faire. Découpe-la en plusieurs étapes définies qui une fois accomplies séparément te permettrons d’atteindre ton objectif. Revoir tel chapitre te permettra de déjà connaître une partie de la matière de tel cours qui ensuite te facilitera la tâche lors de la révision pendant le blocus et t’amènera finalement à atteindre ton objectif final, à savoir, réussir l’examen du cours en question. Deuxièmement, c’est aussi faire preuve de motivation que d’entamer les démarches nécessaires quand tu ne comprends pas quelque chose ou que tu as tout simplement besoin d’aide. N’hésite pas à contacter les profs directement ou à poser des questions à tes camarades d’auditoire. Même un major de promo en devenir ne peut pas savoir tout sur tout.  

4/ Être curieux

La curiosité est également une qualité clef. Il est quand même difficile d’exceller dans tes études si tu n’apprécies pas un minimum le sujet abordé et s’il n’éveille pas ta curiosité. Les bons élèves sont très souvent ceux qui ne se contentent pas que de ce qu’ils apprennent dans le cadre du cours mais qui cherchent à en savoir plus. Si un aspect du cours t’interpelle, n’hésite pas à faire quelques recherches complémentaires sur le sujet. En général, les professeurs conseillent une série d’ouvrages et de lectures non obligatoires en début de quadrimestre pour approfondir la matière. Si l’un d’entre eux te parle, on ne peut que te conseiller d’aller te le procurer. Tu n’auras évidemment jamais le temps de lire tous les ouvrages conseillés, mais si tu fais déjà l’effort de parcourir ne fût-ce que deux ou trois de ces bouquins ou articles, tu auras déjà fait plus que la majorité des élèves. Et si par chance, tu arrives à placer un des concepts appris lors de ces lectures non-obligatoires pendant un examen, ça ne pourra que jouer en ta faveur. 

5/ Trouver un équilibre entre vie académique et privé

Ce n’est pas parce que tu souhaites devenir major de ta promo, que tu dois sacrifier ta vie privée pour autant. Il faut pouvoir s’éloigner de l’image de l’intello, le nez constamment dans ses bouquins qui ne sort jamais de chez lui, mis à part pour se rendre aux cours. Les majors de promo sont justement parfois les étudiants qui ont une vie étudiante active et beaucoup d’activités à côté mais qui grâce à leur organisation et motivation à toute épreuve, arrivent à tout combiner. Toi-même, tu as très certainement des activités, des amis et de la famille à voir ou bien même un job sur le côté. Rappelle-toi qu’avant d’être un étudiant, tu es un être-humain, qui a des intérêts, des occupations et qui a surtout besoin de moments off. Tu ne peux que te féliciter d’avoir la motivation pour bosser pour les cours, mais consacrer tes journées entières à l’étude, n’est tout simplement pas viable sur le long terme. Oui, tu as envie de devenir premier de ton auditoire, oui tu as de l’ambition et de la motivation, mais ce n’est pas parce que tu fais d’autres choses sur le côté, que ton objectif va t’échapper. Pour exceller, il est primordial de prendre du temps pour toi et de relâcher la pression en te consacrant des moments pour faire autre chose que potasser tes cours.    Maintenant tu es prêt pour entamer cette année avec brio. Rappelle-toi qu’il est important de se fixer des objectifs, mais qu’il est aussi important de connaître ses limites et d’apprendre à ne pas culpabiliser si tu n’y arrives pas du premier coup. Les notes et les distinctions c’est une chose, mais ne les laisse pas déterminer ta propre valeur. On ne peut à présent que te souhaiter beaucoup de courage et de motivation !

Tu connais notre compte Instagram ?

Qu'en as-tu pensé ?

0 points
Like Dislike

Écrit par Pauline D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0
jeune fille parapluie accessoires indispensables pour l'automne

Top 7 des accessoires indispensables pour l’automne

Comment arrêter boire alcool quand on est étudiant

Comment arrêter de boire de l’alcool quand on est étudiant ?