in ,

La Belgique géographique et culturelle en bref

La Belgique géographique et culturelle en bref

Le Royaume de Belgique est divisé en 3 régions (Wallonie, Flandres et Bruxelles, également capitale de l’Europe) ; on y parle 3 langues nationales (français, néerlandais et allemand). Ce petit pays surprend par ses richesses culturelles variées, par son accessibilité et par la diversité de ses paysages dont profitent nombre de sociétés internationales qui ont choisi de s’y implanter. En quelques dizaines de kms on passe des forêts de chênes ardennaises aux bois de pins campinois. La côte belge a son charme et dépayse tout autant que les canaux de certaines villes du nord de la Belgique. On n’appelle pas la ville de Brugges la « Venise du Nord » pour rien ! Passer d’un coin à l’autre de la Belgique est relativement aisé vu la taille du pays et son réseau routier. Les villes sont à taille humaine, en général très agréable à vivre et la campagne très accessible pour ceux qui préfèrent se mettre au vert. La monnaie utilisée est l’Euro et il n’y a aucun risque pour la santé de s’établir en Belgique, il suffira de se procurer la carte européenne auprès de son assurance santé ou tout simplement de s’inscrire auprès d’une mutuelle en Belgique pour être couvert.

Tout étudiant devant se loger cherchera à louer ce qu’on appelle un kot. L’étudiant sportif ou « guindailleur » trouvera toujours de quoi se satisfaire. Il est également relativement facile de se pour améliorer son quotidien. De nombreux kots à projets (KAP) ou associations diverses facilitent l’intégration de l’étudiant à la vie estudiantine en Belgique.

Les étudiants (et les belges en général) ont la réputation de savoir faire la fête…tout en ayant la possibilité d’avoir accès à des études de haut niveau, reconnues dans le monde et à prix abordable pour les bourses.

Si l’étudiant vient d’un pays membre de l’UE (Union Européenne) ou de l’EEE (Espace Economique Européen), il pourra voyager ou travailler sans avoir besoin d’un permis de séjour pendant une période de 3 mois, seule une carte d’identité ou un passeport valable suffira. Par contre si son séjour en Belgique dépasse les 90 jours, il devra aller s’enregistrer à la commune où il résidera pour obtenir un permis de séjour un visa d’étudiant. Finalement pour s’inscrire dans l’école de son choix en Belgique, l’étudiant devra établir un dossier de demande d’équivalence auprès du ministère de la communauté française.

Écrit par Kotplanet

Qu'en as-tu pensé ?

Zes excuses om niet alle zomerfeestjes mee te pakken

Salade de tomates à l'orientale