Quelques conseils pour apprendre une langue étrangère

Il n’est pas toujours facile d’apprendre une langue, mais il faut savoir que la connaissance des langues est un argument de taille pour un futur employeur. Imagine, ce dernier a besoin de quelqu’un qui parle l’anglais et le néerlandais, ne te dis pas que ta connaissance du japonais ne va pas l’intéresser, bien au contraire ! Il va voir ça comme une opportunité, et va aussi penser que tu es du style à te bouger les fesses. C’est tout bénéf’ !

1/ La parole : la base de la communication

Toutes les communications ne passent pas toujours en face-to-face (téléphone, vidéoconférences, papier, etc.) Et, comme le langage du corps n’est pas présent (il l’est tout de même en partie en vidéoconférence), tu dois pouvoir bien gérer la langue cible pour pouvoir bien faire passer tes informations et comprendre celles que tu reçois. En effet, la communication est moins facile qu’on peut le penser et ça l’est encore moins quand on ne voit pas le langage non-verbal de notre interlocuteur. Imagine, tu bosses comme réceptionniste d’hôtel : un client te téléphone pour commander son petit-déjeuner, il te dit qu’il veut un croissant, trois scones, un thé noir avec du miel et un café sans lait. Le numéro de sa chambre est le 376. Oups, tu ne maîtrises pas très bien les chiffres en italien ou tu ne sais pas ce que sont des scones. C’est pour ça que, quand tu apprends des langues étrangères, tu dois viser le top niveau afin d’éviter ce genre de choses dans ton boulot ou ta vie quotidienne plus tard.

2/ Aie confiance

La confiance en soi est primordiale pour l’apprentissage des langues : tu n’apprendras pas en étant juste assis dans un état passif pendant 6 ans dans une classe à écouter un prof parler. Tu dois oser parler à des natifs ou des personnes qui parlent la langue que tu étudies. Avec un peu de chance, ils seront sympas et t’expliqueront des notions que tu ne maîtrises pas encore. Quoi de mieux pour s’améliorer ?

Pour avoir confiance en toi, le théâtre, la sophrologie, la relaxation (il existe plein de vidéos sur Youtube là-dessus), mais aussi, arrêter de voir le négatif partout peut beaucoup t’aider.

Pour rencontrer des natifs, tu peux passer par tes profs de langues, ils ont souvent des filons ou des connaissances dans le pays de la langue cible. Tu peux aussi partir en séjour linguistique pendant plusieurs semaines : tu rencontreras d’autres personnes de ton âge qui viennent de partout dans le monde et, grâce à ça, tu te créeras un réseau d’amis qui dépassera les frontières de ton pays !

3/ Ce ne sont pas forcément les natifs qui t’apprennent le mieux ta langue cible

Certes, eux et tes profs peuvent t’aider, bien sûr. Mais pas seulement ! Peut-être que dans ton entourage, il y a des personnes francophones à la base qui parlent couramment le néerlandais. Ces personnes ont, elles, appris la grammaire contrairement à des natifs pour qui les points de grammaire sont logiques. En d’autres termes, un natif néerlandophone va te dire que rejeter ton verbe à la fin de la phrase, ça tombe sous le sens. Alors que le francophone qui parle couramment le néerlandais a, lui, appris la grammaire et pourra te l’expliquer plus clairement. Encore mieux, tu connais un germanophone qui a aussi appris le néerlandais, il peut également t’expliquer des choses dans la langue que vous connaissez en commun (l’allemand ou l’anglais par exemple). C’est quelque chose qui te fait encore plus travailler tes langues, ce qui est un bon point aussi mais il vaut mieux avoir déjà un certain niveau dans la langue avec laquelle vous communiquez.

4/ Sois patient

Penser que tu vas apprendre l’anglais en trois mois est utopique : l’apprentissage d’une langue demande de l’acharnement et beaucoup de travail régulier. Compte plutôt ton apprentissage en années.

5/ Accepte de faire des erreurs

C’est normal de mal conjuguer un verbe ou ne pas utiliser la bonne préposition, ce n’est pas grave. Tu t’en rendras compte après et ce sont tes erreurs qui vont te permettre d’apprendre, et te donner confiance !

6/ Découvre la culture de la langue que tu étudies

Qui dit apprentissage d’une langue, dit découverte d’une nouvelle culture. Imagine, tu apprends l’arabe, tu vas en Arabie Saoudite pendant qu’il fait 40°C, tu es une jolie jeune fille qui se promène en short dans la rue et tu ne comprends pas pourquoi on vient te demander d’aller dans le centre commercial le plus proche pour t’acheter un nouveau pantalon (ceci est une histoire vraie). L’apprentissage de la culture permet de mieux comprendre certains mots, certaines expressions. Par exemple, les hispanophones sont très très catholiques et ne disent pas “à tes souhaits” quand tu éternues, non, ils disent “Jesús !”.

7/ Ne traduis pas dans ta langue maternelle

Les langues étrangères n’ont pas la même structure, les mêmes manières de dire les choses ou de penser que dans ta langue maternelle. Si par exemple, tu veux dire en anglais “Prière de ne pas déranger” et que tu le traduis par “Prayer of not disturbing”, ça ne voudra rien dire… ! Pense uniquement dans la langue étrangère quand tu la pratiques et passe ta langue maternelle à la trappe!

8/ “Les langues, ce n’est que de la théorie” : FAUX !

Tu as d’abord besoin d’apprendre la théorie, tout à fait. Mais si tu penses que ce n’est que de la théorie, tu ne parleras jamais en langues étrangères puisque tu vas étudier encore et encore de la grammaire et du vocabulaire. Tu n’auras pas appliqué le côté pratique qui est le fait de parler, d’écouter, d’écrire et de lire.

Le but d’une langue n’est pas de connaître sur le bout des doigts toute la grammaire, c’est de communiquer le mieux possible.

En conclusion :

  • Prend ton temps pour apprendre une langue (en années),
  • Étudie activement et cherche à rencontrer des natifs ou des gens qui parlent la langue cible,
  • Apprend à avoir confiance en toi,
  • Ouvre-toi l’esprit aux différentes cultures,
  • Fais des erreurs, c’est grâce à elles que tu apprends,
  • Ne traduis pas tout dans ta langue maternelle, ça va t’embrouiller plus qu’autre chose,
  • Pratique le plus possible.

Cet article a été rédigé par l’un des membres de notre communauté de rédacteurs étudiants.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.