Quand et combien de temps peux-tu travailler en tant qu’étudiant ?

Tu veux un job pour te faire des petits sous mais tu ne sais pas dans quel cadre légal tu peux travailler ? Ou à l’inverse, tu as taffer comme un fou toute l’année et là tu stress sur ton nombre d’heures ?  Beaucoup se posent la même question et les différentes réponses vont bon train ! KotPlanet a voulu te proposer un article assez cours mais récapitulatif sur le nombre d’heures et les sommes que tu peux te permettent en tant qu’étudiant. Tout cela basé sur un témoignage d’une étudiante qui a eu la mauvaise surprise de ne plus être à charge de ses parents.

Première règle : 475 heures à l’année

Pour éviter tout malentendu, ce nombre de 475 heures n’ont rien à voir avec tes cotisations sociales. Ce sont le nombre d’heures que tu vois pouvoir prester sous le régime des cotisations de solidarité. Quand tu commenceras à les dépasser, tu seras soumis aux cotisations sociales ordinaires de 13,07%. Autrement dit, tu commenceras à coûter de l’argent à ton employeur et tu seras légèrement taxé.

Franchement 475 heures, tu es large ! Utilise-les à bon escient mais tu auras largement de quoi faire.

Deuxième règle : Ne pas travailler plus de 240h par trimestre pour ne pas perdre les allocations familiales avant 25ans

A découvrir aussi:

Comme tu as 18 ans, ton job étudiant n’entraine pas la fin de tes allocations familiales si tu ne dépasses pas 240 heures par trimestre. Si tu dépasses ? Les allocations sont retirées pour tout le trimestre concerné.  Pendant les vacances scolaires (juillet-août-septembre), il n y pas de limite d’heure.

Si tu finis tes études cette année, tu as droit à tes allocations et à travailler 240 sur le trimestre (juillet-aout-septembre).

Fais attention, parce que ton employeur ne fait pas forcément attention à ce quota. Sois vigilant, perdre tes allocations corresponds à des sommes importantes qui sont normalement données à tes parents. Évite les engueulades à la sortie du trimestre

Troisième règle : Pour rester fiscalement à charge de tes parents

Ici aussi, c’est une règle qu’il faut absolument respecter mais qui concerne plutôt la somme gagnée sur une année. Si tu veux être considéré à charge de ton père, ta mère ou un tuteur légal.

Regarde ce récap pour les revenus 2019 et donc pour l’exercice d’imposition 2020

Les plafonds maximums Les conditions
3.330€ (net) À charge des 2 parents
4.810€ (net) À charge d’un(e) isolé(e)
6.610€ (net) Si enfant handicapé à au moins 66%

/ ! / Si tu dépasses ces montants, tu ne seras plus considéré comme à charge de tes parents mais il n’y aura pas d’impôts à payer (ouf) si tu ne dépasses 8.860€.

Imagine la tête de l’un ou de l’autre lorsqu’il ou elle recevra cette fameuse lettre lui expliquant que son enfant chéri est considéré comme un vrai contribuable et qu’il ou elle doit payer ses impôts en conséquence. Aie Aie Aie…

En résumé, bosser c’est bien mais pas trop ! Ton premier job est celui de student. Fais tout pour ta réussite ! On espère que tu as pu y voir plus clair et que tu n’es pas en train de taper une crise d’angoisse. N’hésite pas à te rendre sur des sites comme inforjeunes.be qui sont de réelles sources d’informations.  

Source :

www.inforjeunes.be

Vous pourriez aussi aimer