in , ,

Je m’ennuie en guindaille : comment faire ?

@Pexels - Tima Miroshnichenko

Ça arrive au moins une fois dans une vie étudiante : tu te prépares pour sortir, tout beau tout propre, prêt à mettre le feu toute la soirée et au final, tes attentes ont dépassé la réalité. Tu finis dans ton coin avec ton verre, un peu taiseux et tu ne sais pas trop quoi faire pour prendre du plaisir en guindaille. Et ça peut arriver plusieurs fois après quelques essais. Pour y remédier, voici 2-3 conseils de Kotplanet pour t’amuser au max à chaque sortie !

Faire les bons choix

Avant de s’organiser pour aller en guindaille juste parce qu’il y a guindaille, essaie de peser le pour et le contre. Est-ce que l’endroit à l’air sympa ? Est-ce que l’ambiance te correspond ? Est-ce que tu t’amuses réellement avec les personnes que tu accompagnes ? Tant de paramètres à prendre en compte pour décider d’y aller ou pas. À partir du moment où tu “filtres” un peu tes guindailles, tu te rendras uniquement à des soirées qui te plaisent, ce qui augmentera naturellement tes chances de t’amuser. On se sent bien mieux quand on est dans son élément après tout !

Penser à des jeux 

On n’y pense pas souvent, mais organiser quelques “mini-jeux” en soirée avec tes potes peut pimenter un peu la partie, ou du moins la lancer officiellement. Tu connais le jeu du Hot Combien ? Lance un défi à ton pote, n’importe quoi et il doit te donner un chiffre entre 1 et 10. Au bout d’un décompte de 3, vous dites en même temps un chiffre compris entre 1 et celui que ton pote a donné. Si vous tombez sur le même, il est obligé de le faire ! Il existe aussi des applications avec des petits jeux à boire (bon là, on ne t’apprend rien) qu’il est toujours possible de faire en soirée. Une autre astuce est de parler à des inconnus, au hasard. C’est compliqué au début mais crois-moi, ça peut donner de belles péripéties.

On te donne aussi 3 idées de jeux d’alcool à faire avec tes colocs !

Au pire, tu rentres !

Il y a aussi ce genre de soirées où il ne faut pas forcer. Si rien ne va, que l’endroit ne te plaît ou que ce n’est pas l’ambiance dont tu rêvais, c’est très simple : tu te barres ! En général on n’ose pas le faire par peur d’abandonner ses amis ou d’être catégorisé comme le/la relou de la soirée. Mais quand c’est trop, c’est trop ! Si tu t’expliques à tes potes le lendemain, à tête reposée, ils n’auront aucune raison de t’en vouloir d’être parti.e. Et puis, ce n’est que partie remise !

D’autres articles sont à retrouver sur les pages Facebook et Insta de Kotplanet !

Écrit par Robin R

Qu'en as-tu pensé ?

-3 Points
Upvote Downvote

Hoe vind je een vakantiejob ?

Salade de tomates à l'orientale