Top 8 des types de procrastinateurs, les vrais

C’est le fléau des étudiants : la procrastination. Quand on a la flemme de rendre un travail, on se transforme souvent en une grosse larve qui ne possède aucune motivation. Et puis après tout, pourquoi faire aujourd’hui ce qu’on peut remettre à demain ? Mais on a tous envie façon différente de réagir à la procrastination. On te dresse tout-de-suite le top 10 des types de procrastinateurs, lequel es-tu ? 

1/ Le stresseur 0 production

Il stresse depuis des jours en sachant qu’il doit rendre ce dossier super important d’ici demain. Mais il a fait quoi concrètement ? Absolument rien. À chaque fois que il tente de s’y mettre, son corps ne possède plus aucune motivation. Résultat : il stresse mais il ne bouge absolument pas. Du coup il se prend la tête sous la douche, devant son jeu vidéo, pendant sa séance de paluchage et il en rêve même la nuit. 

Au final, il s’y mettra seulement à la dernière minute et il se promettra de se bouger la prochaine fois. Mais il fera exactement la même chose !

2/ L’agitée du bocal 

L’agitée du bocal est comme tous les autres procrastinateurs : son niveau de productivité aura été nul pendant toutes les semaines où elle aurait pu tranquillement commencer son travail. 

Seulement, à quelques heures de l’heure fatidique, elle se transformera en un véritable volcan. Agitée comme des carnivores devant un barbecue, elle aura vite la bave aux lèvres et les yeux fous. Elle tapera tout son travail en quelques heures et mourra sûrement d’une crise d’angoisse. 

Elle mérite amplement sa place au sein des 10 types de procrastinateurs. 

3/ Le magicien 

Le gars n’a clairement rien fait ces dernières semaines. Posé tranquille dans sa baignoire, il a maté toutes les séries Netflix, est devenu calé en physique quantique et a même appris à son petit frère la lecture. Là où tout le monde penserait qu’il s’est bien mis dans le caca, le magicien est devenu un as des tours. 

Il rendre son dossier dans les temps, sans aucune faute d’orthographe et n’oubliera sûrement pas d’ajouter la pièce jointe à son mail

C’est clairement devenu une légende, un mythe qu’on se raconte autour du feu. 

4/ Le dormeur 

On ne le voit plus depuis des jours. Sa chambre est devenue sa tanière et il n’en sort que rarement pour venir engloutir un bol de céréales. Le dormeur passe ses journées au fin fond de son lit, et a plus dormi en quelques jours que toi en 2 ans. 

Lorsque tu lui feras une remarque, il te répondra sûrement qu’il est recommandé de déborder d’énergie lorsqu’il faut rendre un travail important. Ou comment se voiler la face pour ne pas assumer qu’il est juste un gros branleur

5/ La sportive 

Avant de devoir rendre le dossier, elle ressemblait plus à Homer Simpson qu’à The Rock. Cependant, au fur et à mesure des semaines, cette sportive du dimanche s’est transformée en véritable machine de guerre. Elle partage désormais son temps entre séances de fitness et muscu, et a même aménagé le kot en un parcours de Nina Warriors

Elle qui avait avant en horreur l’effort physique est devenue une véritable accro à l’adrénaline et à la transpiration. 

Toute cette énergie s’envolera aussi vite que le travail sera rendu et elle retrouvera ses bonnes vieilles habitudes : s’engouffrer de chips dans le canapé et éviter au maximum le moindre effort. 

Pas étonnant qu’elle figure dans notre top 10 des types de procrastinateurs !

6/ Le mal organisé 

Plutôt que de plancher sur le gros travail que vous devez rendre dans quelques jours, le mal organisé préféra travailler sur le dossier à rendre dans deux mois. Il ne s’agit pas d’un procrastinateur à proprement parler, mais il finira dans le même état de stress que les autres. 

On serait tenté de dire que le mal organisé n’a pas la lumière à tous les étages, mais c’est juste qu’il n’a aucun sens des priorités. 

Le gros débile quoi

7/ Le bouffeur 

Son implication dans le travail sera égale aux kilos qu’il aura perdu : 0 pointé. 

Avant de s’y mettre, il mangera un peu, beaucoup, passionnément, à la folie. Après tout, ne rien faire ça creuse ! 

Du coup le bouffeur ressemblera sûrement à un gros tacos lors de la présentation du dossier qu’il doit rendre. Il se tapera une note bien pourrie et il se réconfortera dans la bouffe jusqu’au prochain travail. 

Un cercle sans faim (le jeu de mot !). 

8/ La maniaque 

Avant de commencer à bosser, elle se met comme objectif de nettoyer le salon, la cuisine, le bureau, les toilettes,… Elle a même proposé de venir nettoyer l’appartement des voisins. Alors qu’avant elle traînait dans les assiettes pas lavées et les livres pas rangés, le travail a totalement transformé la maniaque !

Tout est prétexte à ne pas bosser : les stylos ne sont pas rangés par couleur ? Elle s’en occupe. Ça serait pas sympa de ranger tous les livres par ordre alphabétique ? Quelle bonne idée !

On connaît tous ce genre de potes experts en procrastination productive. 

 

Que penses-tu de notre top 8 des types de procrastinateurs ? Ça te rappelle quelqu’un ? 

Si tu dois rendre un travail mais que tu as aussi envie de procrastiner, tu peux retrouver tous nos articles sur cette bonne amie la procrastination dans notre rubrique Dossiers

Et n’oublie pas de t’abonner à notre Instagram et à notre Facebook !

Vous pourriez aussi aimer