in ,

Qui fêtera la Saint-Valentin parmi les étudiant.e.s ?

@Pexels - Karolina Grabowska

« J’ai discuté avec mon coloc », c’est quoi ? C’est la rubrique dédiée aux opinions, billets d’humeur, coups de cœur et coups de gueule des étudiants. Pour chaque « J’ai discuté avec mon coloc », on aborde une thématique sous la vision d’un étudiant de Belgique francophone. Tu es étudiant·e et tu voudrais parler d’un sujet en particulier ? Contacte-nous.


Comme chaque année, le 14 février on fête les amoureux. Pourtant cette fête divise de plus en plus. La preuve ? Il y a ses fervents défenseurs qui la considèrent comme une ode à l’amour et puis… il y a les autres. Ceux qui voient cette fête comme un simple moyen de se faire du fric. Une pure fête commerciale. Du coup avec mon coloc, on a un peu (beaucoup) débattu pendant toute la soirée sur le sujet. Alors, la Saint-Valentin, célébration de l’amour ou business lucratif ?

Connais-tu ces 6 choses sur la Saint-Valentin ?

Un côté trop commercial et pas assez représentatif de la société

Depuis le développement de notre société de consommation moderne, la plupart des fêtes sont synonymes de profit. On est bombardé de publicités un mois avant la Saint-Valentin, les magasins se parent de rouge et de rose et les promotions spéciales « couple » se multiplient. En fait, on se sent obligé de la fêter pour se fondre dans le moule. Parce que oui, si tu n’achètes pas des roses à ta copine ou le nouveau FIFA à ton mec pour la Saint-Val c’est que vous ne vous aimez pas vraiment.

On peut ajouter aussi à ça que l’image de l’amour qui est diffusée est beaucoup trop limitée : On y montre souvent une femme et un homme, main dans la main vivant le parfait amour (Un peu un conte de fée Disney quoi). Mais il y a tellement de formes d’amours différents, de couples différents avec des genres différents. Il n’y a pas une bonne façon d’aimer quelqu’un mais des milliers. Et justement toute cette agitation autour de la Saint-Valentin a tendance à prôner une seule forme d’amour au dépend des autres.

Cette fête a aussi tendance à accentuer le mal-être de certains célibataires (Parce que oui, ça arrive de se sentir seul au monde). C’est presque devenu un objectif pour certains de se trouver un/une partenaire pour la Saint-Valentin. Surtout pour éviter de passer la soirée du 14 en pyj’ devant Netflix avec un pot de glace en déprimant sur ton sort. Et pourtant tu le fais toute l’année alors ça change quoi ?

Un peu de positif quand même 

Malgré ses côtés négatifs, on peut quand même retirer quelques notes plus positives. Il ne faut pas toujours voir le mal partout ! 

Oui la Saint-Valentin peut avoir du bon, check notre dossier spécial sur la Saint-Valentin !

La Saint-Valentin est en fait un bon prétexte pour pouvoir sortir de son quotidien, faire une activité qu’on n’a pas forcément l’habitude de faire ou les moyens de faire. Chacun veut se faire mutuellement plaisir. Alors certes il ne faut pas forcément un événement particulier pour le faire mais c’est toujours un bon prétexte. Ça permet de se surprendre mutuellement, pas forcément avec des énormes cadeaux mais des petites attentions. C’est toujours très important dans un couple de pouvoir de temps en temps sortir du fameux métro-boulot-dodo. En célébrant l’amour, on y voit une bonne occasion d’une fois aller manger au resto ou autre ce qu’on prend parfois rarement le temps de faire.

Pour revenir sur le côté trop commercial, on peut tout de même y voir certains avantages notamment pour les restaurateurs et commerçants. C’est pour eux une façon supplémentaire d’attirer du monde. De nombreux secteurs ont énormément souffert et souffrent encore de la crise. Cette fête leur permet de créer un petit évènement, de préparer une carte spécialement pour l’occasion. Les restaurants font très souvent salle comble. Que ce soit entre amis, en couple ou en famille, ce qui importe est plus le moment passé ensemble que la fête en elle-même !

Pour conclure, que tu sois pour ou contre cette fête, vois juste ça comme une occasion de faire une bonne petite bouffe (ou alors de te bourrer la gueule dans un bar, c’est au choix). Juste be happy et profite !

Pour répondre à nos sondages et donner ton avis sur des sujets du quotidien étudiant, check notre page Instagram !

Écrit par Estelle Flament

Qu'en as-tu pensé ?

Zes excuses om niet alle zomerfeestjes mee te pakken

Salade de tomates à l'orientale