in ,

5 bonnes raisons d’entrer dans un kot-à-projet

Où que tu étudies, tu as sûrement déjà entendu parler de kots-à-projet.  

Un kot-à-projet, ou KAP,  c’est une association de 8 à 12 étudiants qui vivent en communauté et partagent un projet commun. Les projets sont très divers : la culture, le sport, la musique, l’environnement, la citoyenneté, etc. On en retrouve environ 130 en Belgique, dont 78 à Louvain-la-Neuve, une quinzaine à Namur et  trente à Woluwé. Chaque année, les équipes se renouvellent en partie, afin de recruter de nouveaux membres passionnés.

Coup de chance, nous sommes justement en pleine période des recrutements (qui se passent en ligne vu les circonstances) des kot-à-projets! Pour connaître les nombreuses possibilités sur les différents sites, tu peux te rendre sur les sites de l’Assemblée des Kot-à-projets de Namur (AKàP), de l’Organe Woluwé ou l’Organe LLN (kapuclouvain.be). Si tu hésites encore, cet article est fait pour toi! Voici 5 bonnes raisons d’entrer dans un kot-à-projet :

1/ S’organiser et se responsabiliser

Être membre d’un kot-à-projet, c’est prendre part à la bonne réalisation d’un projet. Chacun doit apprendre à assumer des responsabilités car les postes et activités sont répartis entre les membres : le/la président.e, le/la trésorier.ère, un ou une responsable communication, chacun a un rôle à jouer dans le bon fonctionnement du projet. Pour mener à bien les nombreuses activités, il est nécessaire de développer son sens de l’organisation afin de ne pas s’y perdre entre les cours, le KAP, les loisirs, etc. 

La variété des activités demande que chacun développe de nouvelles compétences, comme la gestion d’un budget, de réunions, les bases de la communication, la prise de parole en public, qui sont tout à fait valorisables sur un CV!

2/ Faire des rencontres

Vivre en KAP est une occasion unique de découvrir des inconnus, d’apprendre à les connaître et à vivre avec eux. Tu vas créer des amitiés qui vont compter et qui, on peut l’espérer, vont durer. Mais aussi, tu vas avoir l’opportunité de rencontrer de nombreux kapistes dans le cadre des multiples activités et soirées. Les activités que ton futur KAP organise permettent également des rencontres uniques. L’ambiance régnant au sein et entre une grande partie des KAP’s permet à chacun de s’ouvrir aux autres.

3/ La vie en communauté

Vivre en KAP, c’est avant tout vivre en kot (sauf si tu choisis d’être externe). C’est dès lors l’occasion de vivre l’expérience de la vie en communauté, avec ses hauts, ses bas et ses nombreux apprentissages : les soirées films, les repas communautaires, les voyages, les activités que vous organisez ensemble. Mais aussi les problèmes de vaisselles, la répartition des tâches, se sacrifier pour sortir la poubelle… Tout ça fera de tes années en KAP les plus belles années de ta vie !

4/ Faire la fête

A côté des responsabilités, les KAP’s sont aussi une porte ouverte sur la fête! Les activités kapistes sont nombreuses. Les KAP’s organisent aussi des soupers interkaps, ce qui permet de se découvrir et de faire la fête ensemble, comme les sorties en surfaces d’animation, les soirées, etc !

5/ Vivre ses passions

Enfin, un KAP permet de se découvrir des nouvelles passions à travers plein d’activités sociales, sportives, culturelles, pédagogiques et j’en passe… C’est aussi la chance de partager ses opinions, ses passions et ses loisirs à travers son projet comme de nombreuses personnes l’ont fait avant toi !  Il y en a pour tous les goûts : passionné par l’environnement ? Le Kap Vert et le Kapsla n’attendent que toi ! Tu te sens concerné par la problématique de la migration ? Le Migrakot peut t’intéresser. Envie de t’essayer au journalisme ? Teste le Carpe, le Radiokot ou l’Etincelle!

La vie de Kap n’attend que toi!

 

Retrouve tous les articles de L’Etincelle ici !

Qu'en as-tu pensé ?

2 points
Like Dislike

Écrit par L Etincelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0
5 raisons de ne pas faire de sport

5 raisons de ne pas faire de sport, cette activité du diable

Top 10 des joies de la quarantaine

Top 10 des bonnes joies de la quarantaine