in ,

Étudiant entrepreneur belge : GiveActions et son application à impact positif

étudiant entrepreneur belge GiveActions

Tu aimerais t’investir dans des organisations qui soutiennent l’écologie, qui aident les sans-abris, bref des causes qui te tiennent à cœur ? Tu n’as pas spécialement le temps de participer activement à leurs actions ? Pas de problème ! L’application GiveActions créée par 3 étudiants entrepreneurs belges te donne l’opportunité de soutenir des causes à impact positif depuis chez toi.

Peux-tu nous expliquer en vidéo ton projet en tant qu’étudiant entrepreneur ?

Qu’est-ce qui a changé dans ta vie étudiante quand tu as créé ton projet (au niveau de tes amis, ton rythme de vie etc…) ?

Ma vie d’étudiant n’a pas changé du jour au lendemain, mais il est clair qu’au fur et à mesure que le projet avançait, j’y consacrais plus de temps. Je pense que ce sont mes journées qui ont les plus été chamboulées. En étant « seulement » étudiant, j’avais beaucoup d’heures de pause où je pouvais passer du temps avec des amis. Une fois GiveActions lancé, ces pauses sont devenus du temps à consacrer à mon projet.

Parcontre j’ai continué à sortir le week-end et à voir des amis de temps en temps la semaine. Mes journées plus longues ne m’ont jamais posées problèmes car j’étais vraiment motivé à lancer l’application avec Gaspard & Maxime, les deux autres cofondateurs.

Raconte-nous une situation insolite dans laquelle tu t’es retrouvé dû à ton statut étudiant entrepreneur belge ?

Je n’ai jamais eu le statut d’étudiant entrepreneur n’ayant pas encore de revenus provenant de mon projet quand j’étais à l’université. Par-contre j’ai une anecdote concernant un de mes cours d’entrepreneuriat que j’ai eu en dernière année. L’idée de ce cours était de lancer une « fake » startup et donc de passer par toutes les étapes de recherches et de tests pré-lancement.

Ayant déjà fait ce genre de recherches auparavant, j’étais assez confiant d’obtenir une belle note. Mon groupe et moi avons fini avec un 12.5/20, soit une des pires notes de l’auditoire et avec le commentaire suivant de la part d’un des profs : « On a l’impression que vous baisez avec le bout de votre bite« , parce que d’après lui on allait pas au bout des choses. Cela m’a fait comprendre que ce n’est pas parce qu’on connait la marche à suivre qu’on fait du bon boulot. C’est vraiment la motivation qu’on insuffle à un projet qui va faire la différence. Cela a été le cas pour GiveActions mais pas pour cette fausse start-up.

Qu’est ce qui va te manquer le plus quand tu ne seras plus étudiant (ou qui te manque déjà) ?

Ce qui me manque le plus dans ma vie d’étudiant c’est la liberté que tu as et la facilité avec laquelle tu peux organiser des soirées ou des après-midi avec des potes. Il y a toujours quelqu’un qui est chaud pour faire quelque chose à n’importe quel moment de la journée. Ensuite, je dois bien avouer que j’aimais beaucoup les instants post-examens ou on se réunissait tous ensemble pour relâcher la pression et profiter à fond.

Une petite demande à la communauté ?

Il y a énormément de projets dans les écoles et universités et c’est super important de les soutenir même si au début, ils ne sont pas toujours très aboutis. Et puis bien sûr, d’essayer GiveActions et d’avoir un impact supplémentaire sur la planète grâce à l’application !

Lien url de ton site et de tes réseaux :

Le Site Internet de GiveActions

Le Store de GiveActions

Le Facebook de GiveActions

L’Instagram de GiveActions

Retrouve d’autres interviews d’un étudiant entrepreneur belge !

N’hésitez pas à nous rejoindre sur nos réseaux Facebook et Instagram pour rester informé des prochaines interview !

Qu'en as-tu pensé ?

0 points
Like Dislike

Écrit par Kotplanet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0
fille qui s'ennuie que faire alors que les campus sont en zone rouge

Que faire pendant que les campus sont en zone rouge ?

étudiant entrepreneur belge WomanFace

Étudiant entrepreneur belge : WomanFace et son aide aux femmes atteintes du cancer du sein