in , ,

Faire face au syndrome de l’imposteur quand on est étudiant 

@Pexels- Energepiccom

Tu doutes constamment de tes compétences, même après de multiples preuves de réussite ? Après une session d’examen réussie, tu te dis que c’est dû au hasard, et pas à tes efforts ? Le syndrome de l’imposteur te touche sûrement et rassure-toi, tu n’es pas seul à l’avoir. Kotplanet te donne 4 astuces pour y faire face. 

1/ Pratique l’auto-compassion 

Si tu es déçu de toi, si tu trouves que ta réussite est due au hasard, parle-toi comme si tu parlais à un ami. En parlant à un ami, tu ferais preuve de beaucoup plus de bienveillance et de gentillesse qu’envers toi-même. Essaye de voir ta situation comme une situation extérieure, que dirais-tu à une personne qui est exactement dans la même situation que toi ? La manière dont tu te parles a un énorme impact sur ta capacité à surmonter tes sentiments d’insécurité donc fais-y attention. 

Ce podcast peut t’aider aussi

2/ Prends confiance en toi 

Il est nécessaire que tu prennes conscience de tes compétences, de tes atouts. Si tu as confiance en toi et que tu vois de quoi tu es capable, tu sauras beaucoup plus difficilement rabaisser ta réussite et tes succès. Alors fais une liste de tes qualités, de tes forces et intègre- la et vois à quel point celle-ci est précieuse dans ta quête de réussite et que non, tu ne réussis pas grâce au hasard. Tu réussis car tu en es capable et tu es légitime. 

Si tu es aussi trop dure envers les autres, cet article t’aidera

3/ Parle à un proche 

 Si tu ne te sens pas capable de réaliser le conseil numéro 1, alors demande à un ami, à un membre de ta famille, à un professeur si tu peux lui parler de tes difficultés. Ceux-ci auront un regard extérieur mais, tout en te connaissant et ils sauront sûrement trouver les bons mots. Ils seront bienveillants. En écoutant quelqu’un parler de tes succès et en t’attribuant le mérite dont tu fais preuve, tu réaliseras que tu as ta place dans ce que tu entreprends. 

4/ Contre tes pensées négatives 

Lorsque tu as des pensées négatives contre ton travail, essaye de te demander si elles sont justifiées, si elles sont basées sur des faits concrets ou simplement sur ton esprit critique personnel. Au fur et à mesure que tu travailles sur toi, tu peux tenter de remplacer ces affirmations par des phrases plus positives. Ou alors pour chaque phrase négative que tu te donnes, oblige-toi à en trouver une positive à côté. 

Il n’est pas toujours facile de faire face au syndrome de l’imposteur, mais si tu réussis et que tu as travaillé pour, il n’y a aucune raison de remettre en cause ta légitimité à réussir. 

Rendez-vous sur Instagram pour plus de conseils

Written by Lucie D

What do you think?