Comment aborder le second quadrimestre ?

Enfin ! Après plusieurs semaines de sueurs et de dur labeur, la période des examens est enfin terminée. Qui dit fin des examens, dit généralement petite semaine de vacances bien méritée, mais également… Un quadrimestre qui pointe le bout de son nez plus rapidement que souhaité. Tu ne t’es peut-être même pas encore remis de toute la pression et tension de la session de janvier, que te voilà déjà reparti en direction de ces auditoires devenus si familiers… Alors, peut-être que les examens t’en ont fait voir de toutes les couleurs et te voilà un peu déboussolé.e à l’approche des cours qui recommencent. Heureusement, KotPlanet est là et te donne quelques astuces pour aborder ce fameux deuxième quadrimestre étudiant de la meilleure manière qui soit.

1/ Démarrer du bon pied, avec un état d’esprit positif.

Le début d’un quadrimestre est le moment opportun pour recommencer sur de bonnes bases. Peut-être que la session d’examen ne s’est pas tout à fait passée comme tu l’aurais souhaité. Ou peut-être que tu as envie de mieux gérer tes études à l’avenir. Pourquoi ne pas profiter de ce début de quadrimestre pour remettre les compteurs à zéro et démarrer du bon pied ? Un conseil pour tout étudiant : adopter un mindset positif et ne pas se laisser abattre par des échecs passés. Le deuxième quadrimestre est aussi fait pour apprendre de ses erreurs et pour se réinventer. Et tout ceci sera possible avec un brin de volonté !

2/ Se motiver dès le début pour aller en cours et tenir ses cours à jour

Tu as peut-être commencé le premier quadri plein.e d’entrain et de motivation, prêt.e à assister à tous tes cours et à prendre des notes aussi complètes et précises qu’une œuvre de Léonard de Vinci. Et bien vite, cette motivation t’a lâché.e… Ce quadri-ci est l’occasion rêvée pour s’y remettre à fond, certes, mais surtout pour s’y remettre intelligemment ! Garde simplement en tête que ça ne sert à rien de viser la perfection et que si tu t’imposes un rythme trop soutenu dès le début, tu vas vite te retrouver dans cette même situation de « pff la flemme, je n’y vais pas ». Le deuxième quadrimestre est connu dans de nombreuses études pour être assez intense au niveau académique et contenir plus de travaux et/ou présentations orales.Il faut donc veiller à travailler à petites doses tout au long de celui-ci et éviter de se mettre une trop grosse pression dès le début. Mieux vaut rester zen dans ce cas. En plus, contrairement au premier quadrimestre, tu as toujours les vacances de Pâques pour rattraper ton retard et surtout pour souffler un bon coup !

3/ Gérer son emploi du temps et ses activités

Aaah la vie étudiante. Tant de possibilités, dans de choix et de distractions… qui finissent parfois par occuper une partie légèrement déraisonnable de ton temps. Trouver l’équilibre entre études, vie étudiante, vie de famille, job étudiant et événements en tout genre n’est pas une mince affaire. Si tu sens qu’en début d’année tu t’es un peu laissé.e dépasser par toutes tes activités et que ça a eu un impact négatif sur tes études ou tout simplement sur ton sommeil (parce que dormir c’est quand même la vie !), cela signifie très certainement que c’est peut-être le bon moment de revoir la gestion de ton temps en ce début de nouveau quadri. Il est très difficile de dire non à la montagne de possibilités qu’une ville étudiante a à offrir, mais dis toi qu’il vaut mieux se réserver un nombre raisonnable d’activités hebdomadaires, afin de pouvoir en profiter pleinement, sans stress et avec la tête reposée.

Et les notes de cours ? Un bon conseil de KotPlanet : si tu ne réussis pas à avoir tous tes cours impeccablement en ordre et relus, essaie au moins de te procurer la matière au fur et à mesure pour l’avoir au complet à l’arrivée du blocus en juin. Parce qu’il faut quand même avouer qu’il n’y a rien de pire que de se retrouver la veille des examens à stresser et à supplier tes camarades de te refiler leurs notes alors qu’eux-mêmes sont pour la plupart déjà bien occupés à réviser.

4/ Et surtout profiter un maximum

S’il y a un conseil qu’il faut retenir (sans pour autant délaisser les autres) c’est bien celui-ci ! Tu n’es pas étudiant pour rien bon sang ! Que tu sois en bac 1 ou en master, cet âge d’or que sont les années universitaires passent bien plus vite que tu ne peux te l’imaginer. Alors ne parlons même pas d’un quadri. Il file à la vitesse de l’éclair ! Profite donc tant que tu peux de toutes les possibilités qui s’offrent à toi. Sors en cercle, amuse-toi, va boire des verres avec tes potes, fais de nouvelles rencontres, investis-toi dans un groupe ou une organisation, va voir des spectacles (les revues étudiantes par exemple), rend toi à des tables de conversation, participe à des challenges sportifs… la liste est infinie. Il y a forcément quelque chose qui te conviendra et qui te fera passer un quadrimestre de folie (tout en prenant en compte les conseils précédents bien évidemment car tout est dans la modération) et dis-toi que c’est maintenant que tu peux faire toutes ces choses. Alors ne passe surtout pas à côté de ce quadri qui arrive et profite à fond !

Tout cela demande organisation ! Fatigué ? Peut-être les signes d’un burn-out étudiant

Vous pourriez aussi aimer