Les signes que tu fais peut-être un burn-out étudiant

Tu as tendance à te sentir fatigué, irritable et déprimé ? Tu manques de motivation pour travailler et tu n’as plus envie de profiter de tes amis autant qu’avant ? Tu es peut-être en train de faire un burn-out étudiant. Dans cette société ultra-compétitive fondée sur la quête de réussite professionnelle et financière, le burn-out est de plus en plus répandu et ne concerne pas seulement les adultes. Voici 4 signes qui doivent t’alerter !

  1. Une grande fatigue (en allant te coucher à une heure correcte)

Le premier signe d’un burn-out étudiant est la fatigue intense ressentie au quotidien. Tu dors suffisamment et pourtant, tu es exténué dès le saut du lit ? Tu as du mal à te concentrer sur tes cours tout au long de la journée ? Il est plus que temps de lever le pied !

2. Des troubles du sommeil (couché à 22h, endormi à 3h)

Avec les cours, les révisions, les soirées de classe et les moments de famille, tu devrais dormir comme un bébé dès le coucher. Si ce n’est pas le cas et que tu peines à t’endormir, que tu te réveilles plusieurs fois dans la nuit et que tu te réveilles avant l’alarme du matin, c’est signe que tu souffres de troubles de sommeil et peut-être d’un burn-out étudiant.

3. Une perte d’appétit (on ne parle pas d’un biscuit en moins au goûter)

Un burn-out peut également amener des changements au niveau de l’appétit. Tu perds de l’appétit depuis plusieurs semaines ? Ton poids a changé ? Les problèmes d’appétit et de digestion ne sont pas à prendre à la légère. Pour être en bonne santé, il faut manger !

4. Du stress continu (mal au dos et dents qui grincent)

Depuis quelques mois, tu es facilement irritable ? Tu réagis de manière excessive envers tes amis ou ta famille ? Tu t’énerves et pleures pour pas grand-chose ? L’irritabilité est un des signes qui doivent t’alerter.

Les burn-out étudiants sont de plus en plus fréquents et ne doivent pas être ignorés. Si tu penses en être atteint, le plus sage est de consulter un médecin. En parallèle, tu dois essayer de lever le pied. Personne ne rate sa vie après une note médiocre, ni après une matière non validée. N’oublie pas que la santé prime sur tout le reste. Alors, lâche un peu de lest et prend du temps pour toi. N’hésite pas à en parler avec tes autres potes et avec ta famille !

Vous pourriez aussi aimer