Où fêter le carnaval quand on est étudiant ?

Le mois de février et mars riment avec examens terminés, mais aussi avec festivité. Et on peut dire que les deux tombent plutôt bien. Les résultats ne sont pas encore arrivés et tu as décidé de prendre du bon temps en les attendant. Tu envisages peut-être de te rendre dans l’un des nombreux carnavals de Belgique, mais il y en a tellement que tu ne sais lequel choisir. Pour t’aider à te décider, Kotplanet te fait faire un petit tour d’horizon de ce qui se fait de mieux en matière de carnaval.

1/ Le carnaval de la cité Aclote

Si tu as déjà mis un sabot dans le monde carnavalesque de Belgique, il est impossible que tu sois passé à côté de celui-là. Avec sa 118e édition, le carnaval de Nivelles est le plus ancien de la province du Brabant Wallon. L’événement, accueille chaque année plusieurs dizaines de milliers de personnes venant de toutes régions de Belgique.

Le carnaval de Nivelles offre la particularité de proposer une véritable cavalcade avec, cette année, deux rondeaux organisés et pas moins de 22 groupes qui se succéderont dans toute la ville avec des déguisements plus originaux les uns que les autres. Bien entendu quand on parle de carnaval, on ne peut pas omettre de parler des Gilles, qui sont les véritables fers-de-lance de l’événement. Nivelles compte en son sein plusieurs centaines de Gilles et de paysannes répartis dans 9 sociétés : La Société Royale des Gilles Nivellois, L’Apertintaille, Les Gilles de L’An 2000, L’Argayon, Les Rif Tout Dju, L’Espontôle, Le Broc à L’Aye, Les Paysannes Nivelloises et Les Arlequins. Sans oublier leurs escortes musicales qui rythment leur pas et font vibrer la ville entière.

2/ Le carnaval de Binche

Probablement le plus connu de tous. Le carnaval de Binche est une véritable institution pour la ville et pour les Binchois. Inscrit, depuis 2003, comme chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité par l’UNESCO, il fait partie des plus vieux carnavals de Belgique.

Fidèle aux traditions originelles, le carnaval de Binche se démarque par son authenticité et son originalité. Pour l’occasion, c’est plus de mille Gilles habillés en tenue traditionnelle et accompagnés de leurs sociétés fantaisies, qui défileront le jour de mardi gras et qui prendront un malin plaisir à balancer leurs oranges sur une foule qui en redemandera.

3/ Le Cwarmé de Malmedy

Le Cwarmé, ce mot typiquement wallon qui signifie “carême”, est le surnom utiliser pour désigner le carnaval de Malmedy. Situé du côté de Liège, il est classé au patrimoine immatériel de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le cortège est composé de 14 personnages aux déguisements pour le moins originaux qui invitent le public a participé à la fête en les taquinant gentiment. On pense notamment aux arlequins qui se défient en duel pour les beaux yeux d’une spectatrice tirée au hasard dans le public. À Malmedy, le folklore est déjà de la partie pour les “P’titès haguètes” comprenez par-là les quatre jeudis précédant la Cwarmé. Les quatre jours précédant le mardi gras sont quant à eux appelés « Grandès haguètes », journées les plus festives de l’événement.

4/ Le Laetare de Stavelot

Restons du coté de Liège avec le Laetare de Stavelot dont les Blancs Moussis sont les personnages principaux. C’est le quatrième dimanche du Carême que commencent les festivités. Et durant les 3 jours de folklore, c’est plus de 35 000 spectateurs qui feront le déplacement pour assister à l’évènement.

Méfie-toi des Blancs Moussis si tu en croises, il ne parle qu’en grognent et balance des coups de vessie de porc à la foule. Le climax de l’évènement sera quant à lui réservé pour le dimanche avec le grand défilé du cortège qui accueillera 2.500 participants.

5/ Le carnaval des Ours

Le carnaval des Ours tire son nom du lieu où il se déroule : Andenne près de Namur. C’est une région caverneuse dans lesquelles ont été découvert des crânes d’ours remontant à plusieurs centaines de milliers d’années et qui sont, depuis, devenu le symbole de toute une ville.

À l’inverse de tous les autres, ce carnaval est un des plus récents de Belgique et se déroule sur un jour seulement : le quatrième dimanche de carême. Ici ce sont les ours qui sont à l’honneur. Lors du dernier jour, le roi et la reine du carnaval lancent, depuis le balcon de l’Hôtel de ville, de petits ours en peluche porte-bonheur, c’est toujours mieux que de recevoir une orange en pleine poire.

Note quand même que si tu as prévu de te rendre dans l’un de ces carnavals, petit conseil : prévois 1 kg d’aspirine pour le lendemain ou suis nos conseils anti-gueule de bois.

Vous pourriez aussi aimer