in , , ,

Voyager seul.e, pourquoi pas ?

@Pexels - Julia Volk

Les vacances arrivent. Et l’été,  on pense souvent à voyager – que ce soit dans le même pays ou à l’étranger. Mon coloc a déjà prévu de voyager avec sa famille – une de leurs traditions. Mais, moi, j’ai pensé à voyager seule. Une pratique dont on ne parle pas super souvent et qui a pourtant plein de bénéfices. Au début, j’avais peur de me lancer mais, au final, j’ai fait pas mal de recherches sur le sujet.

Si tu économises toujours pour organiser les vacances de tes rêves, on a quelques tips pour toi.

Voyager seul.e : une véritable indépendance

Quand on voyage avec d’autres personnes, à un moment ou à un autre, on doit s’adapter à ce que le groupe veut. Si on n’a pas faim mais que tous les autres ont faim, on va quand même au restaurant. Si on veut aller à la plage mais que  tous les autres veulent aller au musée, on va au musée. Au final, malgré des moments de plaisir partagé, ta liberté reste toujours restreinte – au moins un minimum. Il est pratiquement impossible de voyager avec une personne qui a à 100% envie de faire les mêmes choses que toi, au même moment, constamment (ça se saurait, sinon).

Voyager seul.e te permet d’avoir une véritable indépendance : tu fais ce que tu veux, quand tu veux, où tu veux et à ta manière. Le voyage, c’est toi qui l’organises, et c’est toi qui le mènes. Après tout, nous voyageons tous différemment. Mais, cette fois-ci, tu n’as pas à justifier tes choix ou envies.

Et si, parmi ces choix, tu choisissais le train comme moyen de transport ? 

Voyager seul.e : rencontrer sans s’y attendre

Lorsqu’on voyage avec des amis/de la famille, on a tendance à rester avec eux et à ne pas chercher à rencontrer d’autres personnes. Bien sûr, cela peut arriver de rencontrer des gens alors même que tu es accompagné.e de ta famille et/ou tes ami.e.s pendant ton voyage. Mais voyager seul.e te facilite réellement la tâche. Tu n’as que toi-même dans cette aventure ! Peu importe où tu vas, tu peux discuter avec d’autres voyageurs, ou des locaux, etc. Les gens que tu connais ne pourront pas te retenir de parler avec d’autres personnes et de te faire de nouveaux ami.e.s… voire plus ? 

Tu as déjà vécu ces 6 moments qui te rappellent que les voyages entre ami.e.s, c’est compliqué ?

Voyager seul.e : la découverte de soi

L’un des plus gros points forts, lorsqu’on voyage seul.e, c’est bien la découverte de soi. Voyager solo, c’est l’occasion d’apprendre à se connaître, de vivre dans le présent, de relativiser et comprendre ce qu’on a par rapport à ce que les autres possèdent. C’est également l’occasion de s’éloigner des réseaux sociaux – particulièrement toxiques – et réfléchir à ce qu’on veut vraiment être et faire. Tu es loin de ta zone de confort, de tes habitudes, de ton petit train de vie, et tu peux être une autre personne. C’est assez libérateur de te dire qu’au final, tu peux, l’espace de ce voyage, être qui tu veux, et te redécouvrir complètement.

Si tu n’as jamais pensé à voyager seul.e, ou que ça te fait peur, n’hésite pas à te lancer avec un premier voyage « simple » ! Une destination pas trop éloignée de ton pays d’origine, où tu pourras parler et te débrouiller sans soucis. Tu verras, finalement, sortir de sa zone de confort et voyager sans personne pour te retenir, ça fait un bien fou.


PAS SI VITE, au cas où on a un tiktok et un insta, si ça t’intéresse !

Écrit par Lisa B.

Qu'en as-tu pensé ?

Zes excuses om niet alle zomerfeestjes mee te pakken

Salade de tomates à l'orientale