MobilitéSociété

10 erreurs qu’on fait toujours quand on apprend à conduire

Apprendre à conduire est une expérience mémorable, qu’on soit aux études ou pas. Souvent ponctuées d’aventures hilarantes et de moments embarrassants, les séances de conduite avec un moniteur ou un proche peuvent être pénibles. Si tu es sur le point de passer derrière le volant pour la première fois, voici quelques erreurs typiques que tu risques de commettre quand tu apprends à conduire. Mais surtout, sois sympa avec ce proche qui prend le temps de t’apprendre (oups). 

Voici nos meilleurs conseils pour réussir l’examen pratique.

1/ L’emballement du volant

Ah, l’excitation de tenir le volant pour la première fois ! On se croirait dans un film d’action, et on commence à tourner le volant comme si on était dans une course poursuite. Sache que le volant se tourne avec précaution et garde les mains à 10h10 pour être prêt en cas de changement de direction de dernière minute. 

Mais comment vraiment éviter les erreurs lorsqu’on apprend à conduire ?

2/ La confusion des pédales

Freiner ou accélérer, telle est la question. Parfois, nos pieds ne semblent pas suivre nos instructions cérébrales, et on finit par confondre les pédales. Plutôt que d’appuyer sur l’embrayage, te voilà en train de piler sur les freins. Aïe… Si ça devient trop compliqué pour toi, tente de passer ton permis en automatique. 

3/ Le stress excessif

Tu t’es préparé(e) pour ce moment toute votre vie, mais dès que tu es assis(e) derrière le volant, tu te transformes en statue, incapable de bouger le moindre muscle. Tu as peut-être lu tous les manuels de conduite, mais personne ne t’a prévenu que la pratique était un tout petit peu différente. No stress, tu vas finir par y arriver ! 

4/ L’indicateur de direction facultatif

Pourquoi utiliser un clignotant quand tu peux simplement tourner sans prévenir ? Après tout, c’est à tes passagers de deviner tes intentions, c’est ça le vrai défi de la conduite. LOL. Attention, cette technique ne fonctionne généralement que dans les films, en réalité, c’est très dangereux pour les autres automobilistes donc autant adopter de bons réflexes directement. 

5/ L’obsession des rétroviseurs

Tu as entendu dire qu’il fallait toujours vérifier tes rétroviseurs avant de changer de voie, mais qui a le temps de regarder derrière quand on est occupé à se demander si notre coiffure est toujours impeccable ? Tu finis par ne plus jamais regarder dans tes rétros alors que la circulation te l’oblige. N’oublie pas également l’angle mort. 

6/ Le stationnement en mode « Essuie-glace »

Tu es fier(e) de ta capacité à effectuer une marche arrière impeccable, mais chaque fois que tu essaies de te garer, tu te retrouves à effectuer un mouvement de va-et-vient digne d’un essuie-glace. Les passants regardent, perplexes, se demandant si tu vas y arriver un jour… Apprends dès le début à te garer.

7/ L’attaque des ronds-points

Tu abordes le rond-point avec la même détermination que si tu étais Pierre Gasly à Spa Francorchamps mais tu oublies une petite chose : tu n’es pas sur un circuit de Formule 1, alors décélère lorsque tu te rapproches d’un rond-point. Fais travailler le frein moteur dès tes premières heures de conduite pour prendre les bons réflexes

8/ L’illusion de la conduite multitâche

Tu penses être capable de conduire, de parler au téléphone, de chanter ta chanson préf’ et de manger un burrito en même temps ? Spoiler : tu ne l’es pas. Concentre-toi sur la route avant de devenir un meme viral sur internet (ou sur Kotplanet, oups).

9/ La phobie des créneaux

Tu t’entraînes depuis des semaines à faire des créneaux, mais dès que tu es devant un espace de stationnement un peu étroit, tu perds tous tes moyens et tu as d’ailleurs déjà laissé tomber ton apprenant sur la route. Même si tu as un rendez-vous important qui t’attend, tu préfères faire un tour de 30 minutes pour trouver une place plus large plutôt que de risquer l’humiliation publique lors d’une tentative foireuse de créneaux. 

10/ La confiance excessive après un cours de conduite

Tu as enfin terminé ton premier cours de conduite et tu es convaincu(e) que tu es prêt(e) à affronter la route comme un(e) pro. Tu t’assis donc dans votre voiture, gonflé(e) à bloc, et tu réalises immédiatement que tu as oublié comment démarrer le moteur. Essaie de ne pas faire le même cours le jour du permis de conduire. 

En conclusion, apprendre à conduire est un voyage plein de défis et de fous rires. On est tous passés par là. On fait tous des erreurs quand on apprend à conduire. Alors, ne te prends pas trop au sérieux, fais preuve de patience et surtout, écoute les conseils de tes instructeurs ! Qui sait, peut-être qu’un jour, tu pourras raconter tes propres histoires hilarantes à de nouveaux apprentis conducteurs.

What's your reaction?

Related Posts

Une petite notification ? OK Pas tout de suite