in ,

Dis-moi comment tu dépenses, je te dirai qui tu es !

@Pexels - Mikhail Nilov

Rédigé par Cilou de Bruyn pour Studéo

Notre relation à l’argent est un indicateur de notre psychologie ; c’est notre miroir. Et si se voir bien en face c’était un peu reprendre le contrôle de sa vie ? Parce que l’argent n’est qu’un moyen, pas un but. Te reconnais-tu dans l’un de ces profils ? 

Anxieux

Tu sembles calme mais tu flippes au fond de toi. Tu ne laisses aucune dépense au hasard. Tu maîtrises ton budget et ne crains pas les imprévus. Tu as compris que le secret de finances stables est l’épargne. Tu redoutes une mauvaise nouvelle et prévois donc tout à l’avance. Tu organises, comptes et recomptes. Tu sacrifies les plaisirs que tu estimes superflus. Le plus important c’est d’avoir des réserves au cas où…

Autruche

Tu ne connais pas ton salaire ni le solde de ton compte car si on ne parle pas des soucis d’argent, ils disparaîtront par magie. Alors tu gardes la tête dans le sable et espères que tous les problèmes disparaissent tout seuls. Tes parents n’étaient peut-être pas d’excellents gestionnaires et t’ont appris que l’argent était mauvais et compliqué.

Compulsif

Il t’arrive régulièrement d’être pris par une ivresse qui te pousse à dépenser de grosses sommes pour des choses souvent inutiles. Tu te sens victime de cette dépendance et de ta frénésie au moment de l’achat.


Cyclothymique

Tu amasses et te lasses aussitôt. Tu associes l’argent à des projections positives et négatives, alors tu accumules des choses qui ne t’apportent ni plaisir durable ni utilité, puis tu repousses inconsciemment la valeur de l’argent. Tu es souvent en négatif malgré tes efforts pour économiser.

Écureuil

Tu économises et accumules, tu fais des réserves – boîtes, provisions. Tu as tendance à être radin, à freiner les dépenses estimées inutiles. Tu veilles à dépenser moins que ce que tu gagnes. Tu pourrais devenir (très) riche, mais (très) stressé. Ta tendance à amasser de l’argent est plus importante que le montant lui-même, car tu associes l’argent à des choses positives : liberté, bonheur, sécurité. Paradoxalement, ceux qui ont beaucoup de sous ne se sentent pas plus en sécurité pour autant.

Entrepreneur

Tu utilises ton argent comme ça te chante. Tu aimes l’accomplissement, la rentabilité et l’improvisation. Tu travailles beaucoup et ton activité génère de l’argent que tu utilises comme bon te semble, même celui de ton entreprise. La comptabilité t’ennuie mais tu as une vision et tu te démènes pour atteindre tes objectifs financiers, conscient qu’une certaine prise de risque est nécessaire pour faire fructifier ton capital.

Flambeur

Même fauché tu achètes avec panache. Tu aimes les marques et les soldes. Généreux et débrouillard, tu sais valoriser ton budget. Tu marches aux coups de cœur et trouves les bonnes promos pour faire plaisir, à toi-même et aux autres. Tu ne regardes pas combien tu as sur ton compte, ça te déprime. On n’a qu’une vie, tu veux en profiter !

Gaspilleur

Tu es généreux et la seule façon de le montrer à ton entourage est de payer les tournées et d’inviter dans de super resto. Tu aimes faire plaisir à tes amis, et surtout t’en vanter joyeusement. Attention à la dépression qui se pointe quand il y a lieu de consulter tes comptes.

Gourmand

Tu as tendance à en vouloir pour ton argent, au-delà du raisonnable, comme devant un buffet à volonté : comme c’est gratuit on mange trop et on le paye après. Tu as peur de te faire avoir, de te faire rouler, peur de manquer, peur de l’incertitude du lendemain.

Grippe-sou

Tu peux être vraiment exaspérant lorsque tu parles d’argent. Tu te bats pour en gagner car tu ne peux envisager de te retrouver les poches vides. Alors tu agis comme l’écureuil travailleur qui se prépare à l’hiver. Pour toi, l’argent n’est pas là pour être utilisé, mais plutôt pour être conservé et tu veux en avoir le plus possible sous la main.

New-Age

Tu crois qu’en vivant sobrement, réceptif aux lois de l’attraction, ta vie ne sera qu’abondance ! Mais il t’arrive de flamber une partie de ton salaire dans des articles de luxe en pestant contre les maudits capitalistes en attente du mois prochain.

Martyre

Tu préférerais vivre discrètement dans le luxe, mais tu crois que l’argent est la racine du mal alors tu te punis en achetant du bas de gamme et en restant chez toi le samedi soir. Tu te sens fantastique d’être radin, mais tu craques quand tu n’en peux plus de te priver en t’achetant quelque chose de ridiculement cher.

Saboteur

Tu manques de rigueur dans ta facturation, tu as tendance à sous-évaluer la valeur de ton travail et proposes volontiers des rabais. Tu aimes le bénévolat et choisis, inconsciemment, un métier pas trop bien rémunéré. Si tu es moins bien payé que tes collègues, tu ne fais rien pour que cela change. Tu refuses tout soutien financier et prêtes de l’argent sans oser réclamer ton dû. Tu fais en sorte que l’argent n’arrive pas et le repousses, car tu associes l’argent à des projections négatives : conflit, injustice, angoisse.

Écrit par Studeo

Le magazine de l'étudiant

Qu'en as-tu pensé ?

Zes excuses om niet alle zomerfeestjes mee te pakken

Salade de tomates à l'orientale