Comment gérer le stress des études supérieures ?

Véritable mal du siècle, le stress peut avoir de graves conséquences sur les étudiants et les années post-secondaire ne sont pas de tout repos. On te livre quelques conseils pour gérer ton stress pendant ton cycle d’études supérieures, et profiter au mieux de ton année.

1/ S’or-ga-niser

Le lycée, c’est fini ! En entrant dans les études supérieures, qu’il s’agisse de l’université ou d’une haute école, tu vas avoir beaucoup de travail personnel. Pour gérer au mieux tes révisions et tes TP à rendre, il va falloir que tu fasses preuve d’une organisation infaillible. Exit les révisions la veille pour le lendemain, ou le powerpoint finalisé avant le début du cours ! Pour réussir ton année sans stress, il te faut t’organiser au mieux. Pour cela, prévois des plages horaires pour travailler, et des créneaux détente pour évacuer la pression (Netflix est ton ami !). La création d’un emploi du temps de travail personnel est indispensable pour anticiper tes examens et tes rendus.

2/ Prendre du temps pour soi

Si tu es doté(e) d’un tempérament stressé, ce point est pour toi. Rien ne sert de réviser 10h d’affilée chaque jour du week-end. Le cerveau a une capacité de concentration établie, et il est inutile de le faire surchauffer. Pendant ta période de révisions, on te conseille de t’accorder une pause de 5 à 10 minutes toutes les heures. Cela te permettra d’être productif et bien dans ta tête. Si tu travailles d’arrache-pied sur un TP de sciences depuis 2 heures, il serait judicieux de t’offrir un petit café ou de sortir t’aérer l’esprit quelques instants. Adopter la méditation peut aussi être une excellente chose pour gérer ton stress et prendre du temps pour toi !

3/ Dormir suffisamment

Pour réussir ton année dans les meilleures conditions, le sommeil est primordial. Pour un jeune adulte, les spécialistes conseillent de dormir 7 à 8h minimum par nuit. Aussi, n’oublie pas que les heures de sommeil avant minuit comptent double ! Il est préférable de te coucher à 22h et de te lever tôt plutôt que de réviser jusqu’à 4h du matin et te lever au dernier moment. N’as-tu jamais remarqué que les lendemains de soirée où tu t’es couché à 6h du mat’ sont bien plus difficiles que les lendemains de soirées tranquilles, même si tu t’es levé tôt ? Le sommeil aide le cerveau à mémoriser les informations reçues pendant la journée. Pas de sommeil = pas de connaissances !

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Loading...