Pourquoi tombons-nous malade en cette période ?

La fatigue se fait ressentir. Tu es crevé et tu te demandes comment tu vas arriver aux termes de ce quadrimestre. Et pour couronner le tout, te voilà malade pour ta remise de travaux ou pour la fin de ton stage. Comment ça se fait que nous tombons toujours malade au mauvais moment ? KotPlanet s’est penché sur la question !

1/ le manque de sommeil

C’est un peu la période où tu es tiraillé par cette envie de profiter des dernières sorties de guindailles et cette nécessité de se bouger tout de même un peu si tu ne veux pas avoir une seconde session de 15 examens. Tu sors donc la nuit et tu étudies le jour, tu dors donc très peu. Cocktail super efficace si tu cherches la trachéite pour éviter une présentation orale.  

2/ le froid

On est d’accord qu’en Belgique, octobre, novembre et décembre sont rarement des mois ensoleillés et ne dépassent généralement pas les 10 degrés. Coup de chance pour les microbes, le froid affaiblit ton système immunitaire et renforce ces petits malins, pas cool. Comme dis très souvent ta maman (j’en suis sûre) : « n’oublie pas ton écharpe pour sortir ! » Essaie donc de sortir en cercle, un minimum couvert. Pour le t-shirt, on repassera en mai.  

3/ ton alimentation

Alors on vous vend la raclette et les fondues tout le long de l’automne et de l’hiver mais les légumes dans tout ça ? Ces derniers, ainsi que leurs amis les fruits, sont une réelle source de vitamines. C’est grâce à eux que tu resteras en forme. Ne mange donc pas uniquement du fromage toute la saison. Privilégie les légumes de saison. Fais-toi des supers soupes à emporter dans ta plus belle boite pour réchauffer ton cœur à midi entre deux cours.

4/ le stress

Cette période rime avec remise de travaux et approche du blocus. Tu cogites, tu réfléchis et commence à stresser parce que tu es en retard sur ton planning. Cela empiète sur ta santé. Te voilà tendu, énervé et pour ne rien arranger la grippe s’accroche à toi comme une sensu. Bienvenue dans un sacré cercle vicieux.  

5/ le fait de rester au chaud au kot avec tous tes colocs

Là tu te dis « non pas ça ! ». Et bien, si… Tu auras tendance à vouloir rester au chaud dans ton kot dans un plaid avec tes copines et c’est là qu’est le piège. Le confinement augmente les chances de se refiler une crasse. Tu pensais donc être protégé de la vague de froid et boum, ta pote ramène un petit microbe de rien du tout, celui-ci se développe et vous vous le refilez l’un après l’autre.

Pour être en pleine forme et fin prêt pour le blocus, une série d’article conseils pour ton organisation va bientôt arriver sur KotPlanet, reste attentif !

Vous pourriez aussi aimer