in , ,

Le train, le bus, la voiture, … Quel transport choisir quand on est étudiant ?

@Pexels - Fabrizio Verrecchia

Un moyen avantageux de se déplacer pour certains, une vraie galère pour d’autres, les transports en commun sont, en général, un pilier de la vie étudiante. Faire le choix de la navette ou de kotter constitue une première étape quand on devient étudiant. Cette étape implique d’ailleurs une organisation financière, une gestion du temps adaptée et un tout nouveau rythme de vie. Mais comment faire le bon compromis ? Kotplanet.be, le média digital dédié aux étudiant.e.s a demandé l’avis des étudiants qui se déplacent régulièrement. 

La voiture, un réel privilège ?

Elle reste indéniablement le moyen de transport le plus confortable et le moins chronophage de tous. En effet, grâce à la voiture, on ne dépend pas d’un horaire, ni même d’une gare, d’une station de bus ou d’une bouche de métro. Les étudiant.e.s qui l’ont déjà utilisée pour leurs déplacements, scolaires ou non, font donc rarement le choix de retrouver les transports en commun par la suite. Essayer, c’est donc adopter, mais cela coûte plus cher ! Le budget des étudiants est limité, peu d’entre eux peuvent donc avoir l’opportunité d’avoir une voiture, ou d’utiliser celle de leurs parents, qui en ont certainement autant besoin qu’eux. La question de l’écologie se pose également, la voiture n’étant certainement pas la solution la plus responsable sur ce point. Sans compter que le permis n’est pas à la portée de toutes et tous, là encore pour une question d’argent ou peut-être aussi de temps. Le parking est aussi un facteur pouvant influer selon Lisa, étudiante au Condorcet à Mons : “c’est toujours plus long qu’en voiture bien sûr mais je n’ai pas la contrainte de devoir trouver une place de parking, celui du Condorcet étant particulièrement petit.” La solution devient alors les transports en commun, qui ne sont pas toujours arrangeants.

Du temps perdu ?

Le gros point noir, c’est bien sûr le temps des trajets. Chacun.e peut y perdre un peu de sa matinée ou de sa soirée, en tout cas du temps profitable pour autre chose. Inès explique : “Avant, je prenais le train environ 1h30 par jour. Et cela me prenait en fait plus de temps, étant donné les horaires peu flexibles. Depuis que j’ai mon kot, je vois la différence, et c’est bien plus pratique pour étudier et voir des amis”. Inès essayait pourtant de travailler dans le train, ce qui n’est pas toujours évident. En effet, les transports en commun sont souvent bien remplis aux heures d’affluence. Le bruit règne et les places ne sont pas toujours disponibles, ce qui rend le travail plus délicat. De plus, les temps de trajet peuvent être “pas assez long pour pouvoir se plonger pleinement dans un travail sans être coupé” selon Chloé C., qui fait désormais le choix de la voiture. Chloé B. voit quant à elle ses trajets comme un vrai temps de travail : “je trouve nécessaire d’utiliser ce temps pour bosser car j’ai plus de 30 minutes de train et rester assise sans rien faire est une perte de temps. Le plus que je sais faire, c’est du temps gagné pour après”.

Mais comment ne pas s’ennuyer dans le train ?

Comment en profiter ?

Il faut donc réunir plusieurs conditions pour pouvoir se mettre à travailler, pour les cours ou autre, dans les transports en commun. Lisa revient sur ses trajets en bus, dont elle essaie de profiter autrement : “ça me permet de relire mon cours, écouter de la musique, de faire de la méditation, je peux me poser sur mon téléphone et me détendre sans avoir à me concentrer sur la route”. Une idée avec laquelle Florian est en accord : “je rêvasse, j’observe les paysages, ça me permet de me couper du monde pour quelques instants et puis ça fait du bien de ne pas devoir se soucier du trajet.” On peut alors faire de ces moments une occasion de se poser, réfléchir un peu à autre chose. D’autres en profitent aussi pour lire, s’informer, écouter des podcasts voire même dormir, pour ceux qui y arrivent ! Attention tout de même à ne pas louper le bon arrêt…

Envie de te tourner vers des transports plus écologiques ?

En bref, qu’en pense la communauté @Kotplanet sur les réseaux ? 

Sur 800 étudiants ayant répondu au sondage, plus de 60% d’entre eux affirment utiliser les transports en commun pour se rendre à l’école. 45% l’utilisent régulièrement pour d’autres déplacements quotidiens, alors que seulement 8% l’utilisent exclusivement pour les cours.

Parmi les transports les plus utilisés, on retrouve le train (44% des réponses) suivi de près par le bus. 14% profitent du métro alors que 4% sont en voiture.

Envie de répondre à nos sondages et enquêtes ? Rejoins-nous sur Instagram !  

Écrit par Kotplanet

Qu'en as-tu pensé ?

Hoe vind je een vakantiejob ?

Salade de tomates à l'orientale