in ,

4 astuces pour se motiver à cuisiner quand on est étudiant

@Pexels - Pavel Danilyuk

Qu’on soit bien d’accord, entre les cours, les soirées et les études, c’est difficile de se motiver à cuisiner. Beaucoup d’étudiants cuisinent plus par besoin que par plaisir. Et beaucoup d’autres ont simplement la flemme, et préfèrent commander à manger. Pourtant, cuisiner peut devenir un plaisir quotidien, pour que ça ne devienne pas une corvée de tous les jours. Kotplanet a pour toi 4 astuces pour te motiver à cuisiner quand tu es étudiant. Mais si tu ne sais pas cuisiner, décomplexe avec notre article sur 5 raisons de ne pas avoir honte de ne pas savoir cuisiner

Manger ce qu’on veut, quand on veut

Et si tu cuisinais selon tes envies ? L’avantage quand tu es étudiant et que tu habites chez-toi (ou même en coloc), c’est de pouvoir te faire plaisir à n’importe quel moment. Ce qui veut dire que si tu veux manger des pâtes au pesto à 2h du matin, rien ne t’en empêche. Mais ça veut aussi dire que tu peux facilement te motiver à cuisiner un plat qui te donne envie. Cuisiner pour soi est un des moyens à prendre le temps de cuisiner après les cours. 

Le meal prep, tu connais ? En gros, tu cuisines le week-end tous tes plats de la semaine. Pratique non ? Kotplanet t’offre 3 raisons de te mettre au meal prep quand tu es étudiant

Offrir des plats à ses colocs

Comme dit plus haut, cuisiner pour toi est un excellent moyen de se motiver. Mais si cela ne suffit pas, quoi de mieux que de faire plaisir aux autres ? Ton côté altruiste ne demande que ça : offrir du plaisir à tes colocs. En cuisinant à tes colocs, cela te permettra de cuisiner plus souvent. Si tu ne veux pas participer aux frais tout seul, tu peux diviser le prix des courses en fonction du nombre de personnes qui mangent. Non seulement cela ne vous reviendra pas cher, mais en plus, tout le monde sera content. D’un côté, tu auras pris le temps de cuisiner, ce que tu voulais faire. D’un autre, tes colocs auront un repas digne de ce nom. 

Pour se changer les idées

Si tu prends la cuisine comme une corvée, tu n’auras jamais envie de cuisiner. Tu peux prendre la cuisine comme une échappatoire quotidienne. Après une dure journée, cuisiner dans sa bulle, en prenant le temps et en se changeant les idées est une manière de te motiver. C’est comme de la peinture, ou toute autre forme d’art, cuisiner permet de s’enfermer dans une bulle. Tu allieras deux choses importantes de ta vie : prendre du temps pour toi, et manger. 

Pour cuisiner durant tes heures creuses, voici 6 idées de pâtisseries à faire au kot

Mettre sa meilleure playlist

Quoi de mieux que de cuisiner avec de la musique ? Rien probablement. Oui bon, avoir 20/20 à un examen, c’est mieux, mais il faut voir les côtés positifs. Comme pour beaucoup de tâches ménagères, les faire avec de la musique est beaucoup plus entrainant. Alors, sors ta meilleure paire d’écouteurs, mets tes meilleurs son qui t’ambiance, et commence à cuisiner. Tu seras imperturbable et très motivé pour cuisiner de bons petits plats. Comme on t’a dit au-dessus, avec de la musique, tu seras dans ta bulle. Et cuisiner deviendra ton échappatoire de tous les jours. 
Que tu sois un chef cuisinier, ou juste un débutant, cuisiner peut t’offrir du réconfort durant tes études. Cette tâche du quotidien peut rapidement devenir un moment privilégié de ta vie de tous les jours. Et tu verras, une fois que tu aimes cuisiner, tu auras envie de prendre le temps, chaque jour.

Plus d’astuces pour ta vie étudiante sur notre Instagram et notre TikTok.

Written by Florian Gaupin

What do you think?

-1 Points
Upvote Downvote