in ,

Comment ne pas être épuisé.e à cause de son job étudiant ?

@Pixabay - LuckyLife11

Avoir un job étudiant, c’est une des potentielles étapes dans la vie estudiantine. On veut se faire un peu d’argent de côté, que ce soit pour boire un verre entre potes, s’acheter des vêtements ou payer les factures du kot. Quand il y a la possibilité et le temps libre, pourquoi ne pas gagner un peu d’argent ? Mais il ne faut pas oublier qu’un job étudiant, ça peut être éreintant, avec les examens, le blocus et les travaux à gérer. Mais alors, comment avoir un travail étudiant sans s’épuiser ? 

Tu n’as jamais eu de job étudiant? Tu gagnerais beaucoup à avoir un job d’été

1/ Organiser son temps

Bien sûr, la clé pour pouvoir jongler avec ses horaires de travail et d’études, c’est d’avoir un planning bien organisé. Cela n’aide pas seulement à s’y retrouver, mais également à t’enlever une pression mentale ! Cela va te décharger d’une partie du stress que tu peux avoir à cause du job étudiant et te permettre d’y voir plus clair dans ton emploi du temps

Ensuite, avoir un planning va t’aider à bien répartir tes tâches : si tu t’organises bien, tu ne vas pas t’épuiser et étudier en revenant immédiatement du travail, ou étudier à la place de dormir. L’organisation, c’est toujours la première chose à laquelle il faut penser dans ces moments-là

Enfin, cela te permettra de savoir si oui ou non tu es effectivement libre pour travailler. Si tu as trop d’examens/de travaux, alors ce n’est pas la peine. Mais si tu sens que tu as la marge de faire les deux sans tomber dans une spirale de travail sans fin, alors c’est parti ! 

Tu as trop d’examens ? Tu te demandes si tu peux gérer un blocus et un job en même temps

2/ Dormir tôt

Hé, ça paraît évident mais je connais pas mal de personnes qui n’appliquent pas ce conseil pourtant simple ! Le sommeil est crucial pour le corps et l’esprit. Il est impossible (enfin non, techniquement rien n’est impossible pour un étudiant qui veut tout réviser la veille) ou plutôt très difficile de bien se concentrer et d’être au top de sa forme quand on a mal dormi. Et pour cause : si on ne laisse pas le corps se détendre suffisamment, il va juste commencer à puiser dans ses ressources, ce qui va encore plus fatiguer le corps sur le long terme.

Lorsque tu rentres de ton job étudiant, laisse-le derrière toi et prépare-toi à te reposer. Et on vous voit, vous tous qui prenez votre téléphone au lit et qui scrollez sur Instagram (je pardonne seulement si c’est notre page) (je te pardonne seulement si c’est le compte instagram de Kotplanet). Mais si c’est pour autre chose, cette habitude doit disparaître. S’il y a bien un truc qui m’a aidé à être reposée et pleine d’énergie quand je travaillais, c’est bien le sommeil. Tu dois laisser à ton corps le temps de se reprendre, afin de ne pas être mentalement et physiquement fatigué après seulement quelques jours de job étudiant. Je le répéterai autant de fois qu’il le faut : la santé passe avant tout ! 

3/ Bien manger et boire beaucoup

Dans la lignée du sommeil, parlons maintenant “alimentation” ! Tu t’en doutes, quand je dis ça, je ne veux pas dire de manger un fast-food et de boire des boissons sucrées. Si tu veux que ton corps fonctionne correctement et soit apte à affronter les challenges que cela requiert d’avoir un job étudiant, il va falloir te nourrir correctement. Privilégie les aliments sains et qui t’apportent les nutriments dont tu as besoin. Fais toi des plats équilibrés : bien nourrir ton corps, c’est lui permettre d’avancer de la meilleure manière possible. Cela vaut aussi pour les pauses déjeuner au travail : prends le temps de te préparer un lunch riche avec des aliments variés.  

Et je n’ai même pas encore mentionné l’importance de l’eau. L’eau, c’est comme l’oxygène (enfin non, mais tu m’as comprise). Parmi les nombreux avantages, l’eau détoxifie, permet l’oxygénation du cerveau, régule la température du corps, régule le taux de sucre dans le sang, permet de lutter contre les migraines et l’acné… Bref, tu l’auras compris, l’eau c’est pratiquement magique. Si tu ne veux pas t’épuiser vite, bois 1,5 litres d’eau minimum ! 

De manière générale, tous les conseils cités ci-dessus peuvent s’appliquer dans la vie de tous les jours, et dans d’autres contextes variés. Cependant – et je parle d’expérience personnelle -, ces habitudes t’aideront beaucoup si tu as un job étudiant. J’ai aussi bien travaillé pendant l’année (avec les travaux et les cours) que pendant le blocus et les examens, j’ai donc dû apprendre sur le terrain comment gérer ma fatigue et mon stress de devoir tout gérer à la fois. Ce que j’en ai retenu : un bon sommeil, une alimentation équilibrée, beaucoup d’eau et une organisation sans faille (enfin presque) sont la clé pour ne pas être mort de fatigue. Donc, prends soin de toi et n’oublie pas que ton corps a des limites ! 

N’hésite pas à checker notre tiktok pour plus de contenu (mais pas avant de dormir !). 

Qu'en as-tu pensé ?

0 Points
Like Dislike

Écrit par Lisa B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pexels-daria-obymaha-fille dans une cuisine avec une poele - top 10 des ustensiles de cuisine

Top 10 des ustensiles de cuisine à avoir à ton kot

pexels-ksenia-chernaya-fille qui essaie des lunettes - Études et problèmes de vue comment bien préserver sa vision

Études et problèmes de vue : comment bien préserver sa vision ?