in ,

J’ai un/e pote trop collant/e, comment lui dire ?

@Pexels - Mikhail Nilov

On a tous (eu) ce pote qui te colle un peu trop à ton goût, que ce soit en primaire, en secondaire ou à l’université. Comment le lui dire ? Si tu veux la réponse, tu as bien fait de cliquer sur cet article !

Il n’est jamais facile d’avouer à quelqu’un qu’il est trop collant : on a peur de blesser ses sentiments, que l’amitié casse, etc. Cependant, il y a quelques étapes que vous pouvez suivre si vous voulez être honnête en douceur.

Tu as un autre problème ? Ton/ta coloc vient de te déclarer sa flemme et t n’es pas intéressé.e, que faire ?

1/ Communiquez

La base de n’importe quelle relation, c’est bien la communication. Cela semble évident, et pourtant beaucoup de relations (ici amicales) en souffrent ! Si votre ami/e reste trop près de vous, ne vous laisse pas assez d’espace personnel et/ou veut vous suivre souvent, lui en parler est la première étape fondamentale à suivre. Votre ami/e ne saura pas comment vous vous sentez si vous ne lui dites pas tout ! Il est (mal)heureusement impossible de lire dans les esprits actuellement (ç’aurait été pratique pendant les examens ça tiens), donc, en attendant, exprimez ce que vous avez sur le cœur. 

Peut-être que ton ami a simplement besoin d’aide parce qu’il traverse une période difficile

2/ Soyez diplomate

Ce conseil, comme pour la communication, vaut pour plusieurs situations, mais ici nous restons bien sur ce/tte pote collant/e. Lorsque vous avez enfin décidé de vider votre sac, restez bienveillant !  Il est inutile, même si cette situation vous énerve ou vous frustre énormément, de déclarer des propos qui pourront potentiellement blesser votre ami/e. Enoncer calmement, possiblement dans un endroit tranquille, tout ce qui vous dérange tout en restant ouvert d’esprit et affable est le meilleur moyen que votre ami/e vous écoute et prenne en compte ce que vous lui reprochez. Si l’approche est agressive, il y aura un blocage immédiat, et probablement des malentendus qui auraient facilement pu être évités.  

3/ Laissez-lui du temps

Lorsque vous avez déballé tout ce que vous aviez à dire, n’hésitez pas à laisser un peu de temps à votre ami/e (si bien sûr il/elle en a besoin). Si les choses se règlent immédiatement après, tant mieux. Si pas, ne forcez pas la discussion, n’insistez pas trop, rassurez votre ami/e (non cela ne va pas forcément casser votre amitié, vous dites ça pour que les choses se passent mieux, etc.). Si votre ami/e a également des complexes, ou a peur de se retrouver seul/e, n’hésitez pas à en discuter avec lui/elle pour vous mettre d’accord et avoir un terrain d’entente. Pour le reste, n’en reparlez pas tant que vous n’en sentez pas la nécessité, et laissez les choses faire. Si votre ami/e tient à vous, il/elle changera son comportement. Si pas, nous y venons au point suivant.

4/ Prenez soin de vous

Il n’est jamais utile ou productif de se forcer dans la vie. Ça vaut tout autant dans les relations amicales. Si, malgré tous vos efforts, votre ami/e refuse de vous laisser votre espace personnel et refuse de vous écouter malgré plusieurs discussions calmes, alors vous avez fait votre maximum, mais l’effort n’est plus à fournir de votre côté. Vous devez vous concentrer sur vos études, sur vos autres amis, sur votre éventuel/le petit-ami/e, etc. Trop de choses à gérer pour en plus rajouter quelqu’un qui ne fait pas assez attention à vos besoins et les met de côté pour les siens ! Bien sûr, la situation n’est jamais aussi facile que ça. Cela peut s’avérer une tâche difficile, surtout si vous connaissez la personne depuis longtemps, mais si vous vous sentez mal à l’aise à cause d’un manque d’espace personnel, alors vous passez en premier. Si on ne pense pas à soi, personne n’est là pour le faire !

N’oublie pas d’aller voir notre Instagram !

Qu'en as-tu pensé ?

2 Points
Like Dislike

Écrit par Lisa B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0
@pexels - Lê Minh-etudiant fille et garon qui mangent je mange mal mais je ne grossis jamais, les dangers

Je mange mal mais je ne grossis jamais, les dangers.

Les Aktus de la semaine – S8