in ,

Jeune entrepreneur belge : la start-up Nolla et son déodorant écoresponsable !

On te présente aujourd’hui la Start-Up Nolla et son fameux déodorant écoresponsable. C’est un déo sous format stick, dans un emballage en carton et surtout avec des ingrédients bons pour ta peau, mais aussi l’environnement. Ça donne envie, pas vrai ?

Comment l’idée de ton projet est-elle venue au monde ? 

Un jour ma copine m’a offert un déodorant 0 déchet qu’elle avait fabriqué elle-même. Je trouvais la démarche résolument écologique mais le résultat n’était pas très convainquant… Il fallait se l’appliquer avec le doigt, il n’était pas super efficace et ne sentait pas spécialement bon.

J’ai donc décidé de me lancer le défi de créer mon propre déodorant. Après plus d’une cinquantaine de propotypes et de tests auprès de ma famille et de mes amis, je suis finalement arrivé au résultat que j’attendais. Le déodorant Nolla est à la fois efficace, sans emballage plastique et surtout, il sent (vraiment) bon !

Raconte-nous une situation insolite dans laquelle tu t’es retrouvé dû à ton statut de jeune entrepreneur

Durant la crise du covid-19, alors que je lançais tout juste les premiers déodorants. J’ai rencontré de gros problèmes d’approvisionnement à cause des frontières qui fermaient leurs portes. Certains de mes ingrédients provenaient d’un fournisseur situé en Allemagne (à 12h de route aller-retour) et il m’était impossible de me les faire livrer avant un délai indéterminé. Je me sentais donc très mal vis-à-vis des premiers clients qui m’avaient fait des précommandes.

Il m’a donc fallu redoubler d’ingéniosité pour me les faire parvenir. J’ai finalement reçu l’information que le transporteur ne livrait pas en Belgique mais bien en France. J’ai donc contacté plusieurs Français habitant près de la frontière pour demander s’ils accepteraient de réceptionner le colis et que je vienne le récupérer chez eux. Une fois le problème résolu, ce fût au tour du fournisseur de packagings de m’annoncer une mauvaise nouvelle… Impossible de me livrer ces derniers par manque de matière première. J’ai donc finalement eu 2 mois de retard sur les premières livraisons. L’entrepreneuriat n’est pas de tout repos !

Aurais-tu aimé avoir l’opportunité de démarrer ton projet pendant tes études ? Pourquoi ?

Oui. Je pense que lancer son projet pendant ses études est une réelle opportunité ! En tant qu’étudiant, on a beaucoup de temps en dehors des blocus (sauf pour les plus studieux évidemment). Et le temps, c’est exactement ce qu’il manque en début de projet. Il faut avoir le temps de tester son idée, créer des prototypes, vérifier qu’il y a bien un marché pour ce produit ou service, etc. Il y a donc une longue période sans revenus avant que l’entreprise ne démarre.

Pour ma part, j’ai commencé mon projet en sortant des études. J’ai donc combiné (et je combine encore) un mi-temps dans un restaurant pour pouvoir payer mon loyer et mes charges, en attendant que Nolla me rapporte assez pour pouvoir en vivre pleinement. J’aurais donc bien voulu commencer durant mes études pour gagner un an ou deux sur le développement du projet ! Mais je suis très content du chemin parcouru et je pense que chaque parcours a ses avantages et ses inconvénients 🙂

Une petite demande à la communauté ?

Aujourd’hui je travaille seul sur Nolla. Le projet se développe bien et j’aimerais beaucoup rencontrer de nouvelles personnes, animées par les mêmes valeurs, qui seraient prêtes à m’aider pour le faire avancer !

De nouveaux produits sont en cours de développement et il y a énormément d’opportunités pour faire grandir le marché des cosmétiques durables ! Donc si vous pensez que vous pouvez apporter votre pierre à l’édifice, n’hésitez pas à me contacter pour rejoindre l’équipe 🙂

Lien url de ton site et de tes réseaux :

Le site internet de Nolla

Le Facebook de Nolla

L’Instagram de Nolla

Retrouve d’autres interviews d’un étudiant entrepreneur belge !

N’hésite pas à nous rejoindre sur nos réseaux Facebook et Instagram pour rester informé des prochaines interview !

Écrit par Kotplanet

Qu'en as-tu pensé ?

Hoe vind je een vakantiejob ?

Salade de tomates à l'orientale