in ,

6 excuses pour ne pas te taper toutes les soirées de l’été

@Pexels - Andrea Piacquadio

Une bonne partie de l’été est maintenant derrière nous. Si on a envie de continuer à en profiter et à sortir tous les soirs, on aimerait aussi pouvoir poser nos fesses sur notre divan et ne plus penser à rien. Le souci, c’est que l’euphorie nous a fait accepter un millier de soirées au mois de juin et qu’il est maintenant plus difficile de les annuler.  

Mais pas de panique mon petit, je te propose une liste pas piquée des hannetons pour te sortir de cette situation. T’es prêt·e ? Si tu commences à avoir sérieusement des regrets d’avoir tout accepté, je te file 6 excuses qui vont t’aider à ne pas te taper toutes les soirées de l’été

1/ « Mon mois de juillet était déjà bien crevant… » 

Forcément, l’été a déjà commencé depuis quelques semaines (du moins, pour les chanceux d’entre nous). L’excuse de la fatigue liée à un mois trop chargé fonctionne généralement bien. Entre les festivals,  les soirées barbecue et les pool parties pendant la canicule, il devient primordial de te reposer à partir de maintenant (ou pas, mais je te rappelle qu’on cherche des excuses ici…)

2/ « Je bosse demain, mais si… tu sais… mon super job étudiant » 

Eh oui : qui dit été, dit souvent job étudiant.  Même si parfois tu préfèrerais ne pas y aller, ce dit-job pourra sans doute t’aider à éviter une énième soirée avec des gens que tu n’as pas forcément envie de voir. Invente-toi des horaires de fou furieux et une charge de travail gigantesque : les autres n’oseront pas te contredire si tu annules la soirée. Bon, par contre, reste crédible : évite de poster des photos de toi occupé·e à ne rien faire si tu es supposé·e être au boulot. D’ailleurs, si tu cherches toujours un job qui pourrait te convenir, on a créé un quizz pour savoir quel type de job étudiant est fait pour toi

3/ « Avec tout ce qu’il se passe, je préfère rester chez moi » 

Malheureusement, cette excuse est un peu moins fun que les autres. Certain·e·s d’entre nous préfèreront sans doute éviter de trop sortir à cause de ce qu’il se passe à l’heure actuelle. Drogue, piqûres, etc., il est fort probable que tes potes comprennent tes réticences. Cela dit, si ce sont réellement des choses qui te font peur (et c’est légitime), n’hésite pas à en parler à quelqu’un. La fête doit rester une source de bonheur, pas d’angoisse. 

4/ « Ah sorry, je suis en vacances »

Simple. Efficace. Évidemment, ça fonctionne mieux si tu peux prouver à tes potes que tu es bel et bien en vacances. Alors, prochaine fois que tu pars quelque part, fais un stock de photos à réutiliser quand tu en auras besoin. Tu me remercieras plus tard. Sinon, tu peux envoyer une simple photo de ton lit : qui a dit que ce n’était pas un lieu de vacances à part entière 

5/ « J’ai pris un coup de soleil de la mort » 

Pour cette excuse, le soleil sera ton meilleur allié. L’astuce ? Prétendre qu’un coup de soleil t’empêche de t‘habiller et de bouger les bras. Personne ne forcera à venir sans vêtement, crois-moi bien. Ce qui est cool avec cette excuse, c’est qu’elle te donne un crédit pendant au moins quelques jours puisque le coup de soleil ne disparaît pas immédiatement. Éh ouais, pas bête hein ?

6/ « Pas possible, faut que je bosse pour ma seconde sess’… » 

Forcément, la fin du mois d’août et le début du mois de septembre signent la seconde session. L’excuse des révisions revient donc à la mode, à condition bien sûr d’avoir réellement un examen à passer. Même si tu ne comptes pas vraiment étudier, personne ne va venir vérifier tes propos. Si tu n’as pas d’examens, tu n’as qu’à dire que tu te prépares pour la rentrée, c’est moins crédible mais ça devrait passer
Si tu lis ça en dehors de l’été, pas de stress : on avait déjà préparé une liste pour éviter les soirées durant l’année. Et puis, ne te sens pas forcé·e de sortir si tu n’en as pas envie, tu risquerais de faire des folies que tu regretteras amèrement le lendemain.

Écrit par Emilie Vanhemelen

Qu'en as-tu pensé ?

Hoe vind je een vakantiejob ?

Salade de tomates à l'orientale