in ,

Fuis-moi je te suis : un problème aussi chez les étudiants ?

@Pexels - Cottonbro

On a tous déjà vécu ce phénomène du « fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis » quand on avait un petit faible pour quelqu’un. Mais comment ça se fait ? Pourquoi à chaque fois que tu veux séduire ton/ta crush, c’est pas réciproque ? Est-ce une malédiction ou un manque de chance ? Dans cet article on va t’aider à mieux comprendre ce fait un peu nul qui peut être un problème pour beaucoup.

Les différents types d’attachement

En réalité, notre attirance pour un type de personne qui ne nous aime pas forcément en retour est très courant, mais pourquoi on est toujours attiré(e)s par les mêmes types de personnes, celles qui ne veulent pas de nous ? Parce que nous sommes naturellement attirés par ceux qui vont nous compléter. La phrase « les opposés s’attirent » est donc plutôt vraie. Il faut savoir qu’il existe plusieurs types d’attachement qui se construisent pendant l’enfance et qui ont des répercussions sur toi à l’âge adulte.

1/ L’attachement sécure

L’attachement sécure est le type d’attachement où tout va bien. Les personnes qui ont ce type d’attachement sont à l’aise au niveau relationnel, elles n’ont pas de peur irrationnelle, elles n’ont pas peur de l’engagement, … Ces personnes ont conscience de leur valeur ce qui va les aider à avoir une bonne estime d’elles-mêmes.

2/ L’attachement anxieux

Les personnes qui ont de l’attachement anxieux ont besoin d’être en contact avec l’autre, d’avoir beaucoup de communication, elles ont ce besoin d’être rassurées parce qu’elles deviennent vite inquiètes, sont contrôler par des émotions ou des pensées négatives qu’elles ne savent pas forcément contrôler, … Ces personnes vont en général se tourner vers des personnes évitantes puisqu’il s’agit de leur opposé.

3/ L’attachement évitant

Passons à l’attachement évitant. Comme le nom l’indique, elles évitent tout ce qui pourrait être contraignant ou trop sérieux. Les personnes ayant ce type d’attachement peuvent avoir peur de l’engagement puisque leur liberté est importante. Leur peur de l’engagement peut même donner des réactions surprenantes quand l’autre va parler planifier des choses.

Comme tu peux le voir, il existe un type d’attachement où tout va bien, et heureusement sinon il n’y aurait pas de couple sur Terre ! Maintenant, si tu vis le phénomène « fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis », tu sais que c’est parce que toi et la personne que tu fréquentes n’avez pas le même type d’attachement mais c’est pas grave, laisse couler et tôt ou tard, tu tomberas sur la personne avec qui tout se passera bien.

Ton/ta coloc t’a déclaré sa flamme et tu n’es pas intéressé ? On t’explique comment survivre !

Pense à nous rejoindre sur Insta !

Sources : https://www.leblogdesrapportshumains.fr/styles-dattachement-relation-amoureuse/#:~:text=Style%20d’attachement%20s%C3%A9cure%20(les,d%C3%A9sorganis%C3%A9%20(%C3%A9motions%20contradictoires%20et%20inadapt%C3%A9es)

Qu'en as-tu pensé ?

0 Points
Like Dislike

Écrit par Amandine S.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pexels-cottonbro - fille qui etudie - 7 gifs d'étudiants qui résument leur état face aux examens de juin

7 gifs d’étudiants qui résument leur état face aux examens de juin

Les Aktus de la semaine – S18