in ,

Pourquoi passer son BEPS quand on est étudiant

@Freepik - rawpixels.com

Pourquoi passer le BEPS quand on est étudiant ?

Le BEPS ou Brevet Européen des Premiers Secours est un diplôme proposé par la Croix-Rouge. Il permet d’avoir les bases nécessaires pour sauver une vie. Celui-ci peut s’avérer être une véritable corde à rajouter à l’arc des étudiants, mais qui sont les détenteurs de ce brevet et pourquoi l’avoir passé ? Kotplanet, le média digital dédié aux étudiants a contacté les principaux intéressés. 

Sauver une vie 

Quand on est étudiant, on vit à 200 % ! Entre les cours, les guindailles, le sport … On dort peu et un malaise peu vite arriver. Dans le cas où cela arrive à un de nos proches ou même un simple inconnu, il est possible de se rendre utile grâce aux gestes de premier secours appris durant cette formation. Pour Manon, 21 ans en troisième bachelier de droit et détentrice du brevet, c’est primordial : « Cela permet de sauver des vies ou d’éviter des séquelles graves. Parfois, on ne sait pas comment réagir quand on est confronté à une situation d’urgence, le BEPS permet d’anticiper et d’apprendre comment bien réagir. J’ai pu sauver mon frère de l’étouffement grâce à cela ».

Si le monde du médical t’intéresse, les études d’infirmier.e sont peut-être fait pour toi. 

Le prix, un frein ? 

Le BEPS coûte 45€ par personne pour une durée de formation de 12 à 15 heures. Un petit investissement en temps mais un prix conséquent dans un budget étudiant. La majorité des étudiants ayant passé ce brevet, l’on fait dans le cadre de leur école en secondaire ou dans celui des scouts. La formation était donc gratuite et accessible à tous les élèves. C’est le cas d’Audrey, étudiante en master. « J’ai passé le BEPS avec la Croix-Rouge pendant les délibérations de ma cinquième secondaire, c’était gratuit, j’en ai donc profité ». Manon a aussi cette opportunité lorsqu’elle était plus jeune : « J’ai passé le BEPS en 2016 grâce à mon école secondaire. Ils proposaient la formation en juin après nos examens. Ce sont certains professeurs habilités de l’école qui nous ont formé. Cela se passait sous forme de mise en situation ainsi qu’un peu de théorie et surtout de la pratique ».

En parlant de coût, viens voir nos conseils pour faire des économies au quotidien 👀

Quand passer le BEPS ? 

Comment passer son BEPS si l’occasion ne s’est pas présentée étant plus jeune ? Astrid est une étudiante de 22 ans et n’a pas son BEPS. « Je n’ai pas mon BEPS parce que jusqu’à il y a peu, je ne savais pas vraiment ce que c’était. Je ne m’étais jamais vraiment intéressée au sujet jusqu’à ce qu’on parle de passer une formation de premiers secours pour le permis de conduire. C’est plutôt à ce moment-là que je me suis rendu compte que je ne connaissais vraiment rien à ce niveau-là ». Pour beaucoup d’étudiants, le BEPS devrait être systématiquement proposé dans le cadre des études. Astrid considère qu’il serait idéal de le faire en début de cursus, ou plutôt vers la fin des secondaires. « Avec les études, on est tout le temps occupé et on met nos priorités ailleurs. La spécialité de beaucoup d’étudiants c’est de remettre à plus tard, donc si on faisait cette formation avant au moins on serait tranquille ». 

Un plus pour les expériences professionnelles

Que ce soit pour trouver un emploi à la sortie des études ou se trouver un job étudiant durant son cursus, détenir son BEPS peut se révéler être un véritable atout. Léa, 19 ans étudiant en droit à Mons ne détient pas ce brevet mais est bien consciente de l’enjeu : « je fais beaucoup de babysitting et ça serait bien que je sache réagir correctement s’il se passe quelque chose avec un enfant ou bien quand je travaille dans des camps de vacances. Je pense que ça serait vraiment bien pour pouvoir agir s’il se passe un incident sous mes yeux ». 

En bref, qu’en pense la communauté @Kotplanet sur Instagram ? 

400 étudiants nous ont répondu concernant le BEPS. 55% d’entre eux déclarent connaitre ce brevet. Parmi eux, 31% l’ont d’ailleurs en poche. Concernant les étudiants n’ayant pas le BEPS, seuls 11% ne sont absolument pas intéressés par ce brevet. 54% désirent l’avoir dans les prochains mois, 27% désirent le passer mais n’ont pas le temps, 9% trouvent son prix trop élevé. Ils veulent être détenteur du BEPS pour pouvoir sauver leur proches en cas de problèmes, pour les scouts mais aussi se rendre utile si une personne a besoin d’être secourue dans la rue. 

Envie de répondre à nos sondages ? Rejoins-nous sur Instagram !

Écrit par Rémi D

Qu'en as-tu pensé ?

Zes excuses om niet alle zomerfeestjes mee te pakken

Salade de tomates à l'orientale