in ,

Commencer une série en plein blocus, est-ce vraiment le bon plan ?

@Pexels - Vaner

Les escaliers grincent. Tu entends le cliquetis d’une cuillère tapant sur un mug. Les pas se rapprochent de plus en plus. La porte de ta chambre s’ouvre tout doucement. Tu fermes rapidement ton ordinateur et choppes le premier cours que tu trouves. Ta mère te regarde : elle sait, tu sais, elle sait que tu sais. « Depuis quand tu étudies un livre de recettes toi ? » Cramé.e, elle sait que tu n’étais pas occupé.e à bosser. Tant pis, assume, dis-lui la vérité : « sorry maman, je sais que c’est le premier jour du blocus mais j’ai commencé une nouvelle série… ». 

Ah, la série qu’on commence durant le blocus, on la connait tous ! Elle occupe toutes tes pensées, tu as besoin de connaître la suite, peu importe le temps que ça te prend. En dehors du fait que cela peut t’aider à garder le moral, est-ce vraiment une bonne idée de commencer une série en plein blocus ? La question se pose assez légitimement. Je vais donc te donner des raisons de ne plus culpabiliser (raisons qui peuvent sans doute aussi te servir d’excuses à donner à tes parents la prochaine fois qu’ils te surprendront en plein visionnage clandestin). 

1/ Ça te donne une vraie façon de faire une pause 

Tu refermes ton syllabus, tu ouvres ton ordinateur et, c’est parti, tu es prêt.e à te détendre réellement pendant un épisode. Une série, c’est le meilleur moyen de te créer un horaire ultra précis pour tes pauses. Bah oui, si tu es adepte des petites pauses, il te suffit d’intégrer des épisodes de sitcoms à ton horaire puisque ceux-ci durent environ 20 minutes. Si, par contre, tu préfères faire un vrai break : choisis une série avec des épisodes plus longs qui peuvent varier entre 40 et 60 minutes. Évidemment, cette excuse ne fonctionne que si tu étudies vraiment après ta pause… parce qu’enchaîner les vidéos TikTok entre deux épisodes, c’est pas ce que j’appelle étudier… 

2/ Ça peut t’apprendre des trucs sur tes études

Admettons que tu n’étudies pas (et que donc la première raison ne te corresponde pas), il te reste tout de même une solution ! Certaines séries traitent de sujets se rapprochant potentiellement de tes études. Il est donc possible que tu apprennes des choses en regardant ta série. Et, honnêtement, qui n’a jamais rêvé d’étudier sans même s’en rendre compte ? Si tu es en communication, je te conseille de regarder la série The Bold Type ou Mad Men. Mais il existe plein de séries pour plein d’autres domaines : Dr. House pour médecine ; Suits pour droit ; Lucifer pour psycho ; … (par contre, pas sûre que tu réussisses ta session uniquement en regardant une série mais si c’est le cas : chapeau l’artiste). 

3/ Ça te permet de ne pas te voiler la face 

Foutue pour foutue, ta session peut au moins avoir le mérite de te faire passer un minimum de bon temps. Bah oui, ça ne sert à rien de se voiler la face : à quoi bon étudier si tu es sûr.e que tu vas te planter ? Si tu vis en coloc et que vous êtes tous dans la même mouise face à votre blocus, c’est sans aucun doute le moment opportun pour commencer une nouvelle série entre vous. Si, par contre, tu es tout.e seul.e dans ta galère, autant te lancer dans une série super longue à regarder, ça t’évitera de déprimer en constatant que tout le monde étudie sauf toi

4/ C’est le moment parfait pour regarder des styles très différents

Que ce soit pour voir des séries de notre adolescence ou des séries beaucoup moins connues , les plateformes de streaming seront ton meilleur ami (ou pire ennemi) durant ce blocus. D’ailleurs, tu savais que tu pouvais avoir accès à Amazon Prime Jeunes ? Enfin bon, peu importe, je ne vais pas te dire de t’abonner car ce serait vraiment diabolique…  Certaines personnes disent même qu’il existe des séries parfaites à regarder en blocus… T’y crois toi ? Comme on dit : il faut le voir pour le croire hein ! Quoiqu’il en soit, le blocus est le moment parfait pour tenter des styles de séries dont tu n’as pas l’habitude : au moins, si tu n’accroches pas, tu pourras retourner bosser sans avoir envie de regarder absolument la suite. Ne me remercie pas pour l’astuce, c’est tout naturel. 

Tu l’auras sans doute compris, je suis une fervente adepte de la série qu’on commence en blocus. Le tout est de trouver le juste milieu entre « allez, encore un épisode » et « allez, plus qu’un chapitre » ! Par contre, je m’enlève toute responsabilité si tu n’es plus capable de t’arrêter une fois que tu as commencé… Commencer une série en blocus, c’est un jeu dangereux. Mais c’est un jeu qui me plait. 

Retrouve-nous sur Instagram

Qu'en as-tu pensé ?

Écrit par Emilie Vanhemelen

pexels-anna-shvets-etudiante qui étudie son blocus ordinateur - dossier - comment réussir son blocus

[DOSSIER] : Comment réussir son blocus ?

pexels-rodnae-productions-fille sur une table qui étudie blocus - Les étudiants épuisés avant même le début du blocus

Les étudiants épuisés avant même le début du blocus ?