in ,

J’ai réussi tous mes examens, pourquoi en être fier/fière ?

@Pexels - Laura Tancredi

Le syndrome de l’imposteur, on en parle de plus en plus. Et, dans le milieu étudiant, il existe également… Alors, si tu as réussi tous tes examens (on t’avait bien dit que ça allait être le cas) et que tu aimerais fêter ta réussite mais que tu as quand même l’impression de ne pas la mériter, ne t’inquiète pas, tu n’es pas le/la seul.e. 

Si tu penses ne pas avoir le droit d’être content.e de ta réussite ou que tu as même un peu « honte » d’en parler à tes potes, je vais t’expliquer pourquoi tu as le droit d’être fier/fière de ce que tu as accompli, peu importe l’avis des autres. 

1/ Tu as tout donné pour y arriver (ou pas

Pendant plusieurs semaines, tu t’es donné corps et âme pour réussir ta session. Et, félicitations : tu y es parvenu ! Que tu aies passer de longues heures à étudier ou que tu aies une méthode plus light, le résultat est le même : tu as obtenu des points ultra satisfaisants pour tes examens. Quand on se donne les moyens, on a le droit de se sentir fier/fière du résultat. Il n’y a pas de honte à réussir, loin de là ! 

2/ Ce n’est pas donné à tout le monde 

On ne va pas se mentir, quand on entend parler des études supérieures, c’est rarement en bien. Pendant toutes tes secondaires, on t’explique que tu vas galérer à survivre et à réussir à l’université ou en haute école. Alors, quand tes résultats tombent et qu’ils s’avèrent être plutôt bons : sois satisfait.e de ce que tu as accompli, car ce n’est pas donné à tout le monde ! Évite quand même de le crier sur tous les toits, on ne sait jamais que un de tes colocs ait complètement loupé ses examens, il risquerait de t’en vouloir un peu. Mais si tes colocs n’avaient pas d’examens ou s’ils ont réussi tout comme toi : profitez-en pour fêter ça entre vous, vous le méritez ! 

3/ La fierté, ça a du bon pour l’estime de soi 

C’est pas moi qui le dis, c’est la science ! Tu manques de confiance en toi ? C’est loin d’être anormal, surtout durant les études. Mais réussir ses examens, c’est un type d’accomplissement qui mène à beaucoup de fierté. Et la fierté permet d’augmenter l’estime de soi. Accepter la réussite, c’est donc parvenir (petit à petit) à augmenter la confiance que tu t’accordes .  C’est pas fantastique ça ? 

4/ Tu auras une motivation supplémentaire pour continuer sur cette lancée

Cette fierté, que tu ressens à l’instant T, te fait probablement du bien. Et tant mieux ! Car elle te poussera à réussir à nouveau tes examens au prochain quadrimestre, afin de ressentir une nouvelle fois cette joie. Ne m’en demande pas trop, c’est ton cerveau qui est responsable de tout ça. L’appel du bonheur te motivera à travailler aussi bien la prochaine fois, pour revivre ce sentiment. Bon, et si ce n’est pas suffisant pour ton cerveau, il existe plein d’autres façons de retrouver la motivation évidemment. 

5/ Tu vas pouvoir profiter de tes vacances 

Réussir ses examens, c’est l’assurance de passer trois mois de vacances sans penser aux études ! Tu pourras te concentrer sur plein d’autres choses : ton job étudiant, ton stage, les mouvements de jeunesse ou tout simplement partir en vacances ! Sincèrement, c’est bien mieux que d’étudier pour ta seconde session. Profite donc de tes vacances à fond (tu n’en auras peut-être pas d’aussi longues chaque année…)


Et si personne ne te l’a dit (parce que tu n’as pas osé parler de ta réussite avec tes proches) : félicitations, tu peux être vraiment fier/fière de toi !  Et arrête de te poser mille questions : tu n’es pas un.e imposteur, tu mérites les résultats que tu as reçus.

Retrouve-nous sur Instagram et TikTok !

Écrit par Emilie Vanhemelen

Qu'en as-tu pensé ?

Hoe vind je een vakantiejob ?

Salade de tomates à l'orientale