in ,

Les 5 métiers les plus dangereux

@Pexels - Web Donut

Médecin, avocat, ingénieur, acteur, danseur… Ce sont des métiers bien connus, que l’on voit à la télé et qui nous fascinent. Et, avec ça, nous ne faisons pas assez attention à d’autres métiers de tous les jours, des métiers de l’ombre qui constituent des défis immenses. C’est parti pour les 5 métiers les plus dangereux !

Tu es aux études et tu voudrais le meilleur job étudiant ?

1/ Elagueur 

Un élagueur est une personne qui, harnaché à un harnais en hauteur, taille les branches de arbres, souvent mortes ou malades, à l’aide d’une tronçonneuse électrique. Ce métier comporte plusieurs dangers différents : premièrement, le risque de chute. Chaque opération réalisée à cette hauteur peut potentiellement mettre l’employé en danger si les consignes de sécurité ne sont pas respectées, ou si un imprévu technique survient. Deuxièmement, le matériel utilisé. Expert ou non, un élagueur qui manie une tronçonneuse électrique encourt un risque de plaies ou lésions. Enfin, l’élagueur encourt un danger si des branches lui tombent dessus lors d’une opération. Le blocus ressemble à des vacances à côté, ça c’est sûr…

2/ Ouvrier de bâtiment

Ce n’est un secret pour personne, ouvrier de bâtiment constitue un métier dangereux. Les chantiers sont des lieux de travail particulièrement favorables aux accidents. Les ouvriers de bâtiments doivent souvent gérer des charges très lourdes, circuler sur des échafaudages – ce qui crée un risque accru de chutes qui peuvent être potentiellement mortelles -, manipuler du matériel dangereux et des machines lourdes – il est déjà arrivé qu’un ouvrier se fasse happer par une machine sur son lieu de travail. Les conditions de travail sont compliquées, et ils doivent fournir des efforts colossaux chaque jour.

3/ Pêcheur de crabes en Alaska

Qui n’a pas rêvé de tout abandonner pour faire de l’élevage de lamas ou encore de la pêche sauvage, loin dans des horizons naturels? La pêche aux crabes est peut-être faite pour toi, mais attention : ce métier fait partie des métiers les plus dangereux, si pas le plus dangereux. Pour preuve, il est payé assez cher – 20.000 euros par mois – et pour cause, les conditions de travail sont assez spéciales et singulièrement délicates. Ces pêcheurs doivent faire face, deux mois sur l’année, à un environnement instable et périlleux : ils doivent manipuler des filets lourds, affronter des tempêtes et des intempéries maritimes, ainsi que de puissantes tempêtes. Cela engendre bien sûr des risques de glissades sur le pont, et potentiellement des chutes dans ces eaux agitées et très froides. De plus, ce métier provoque beaucoup de stress, et implique une cadence parfois intenable (ça peut atteindre les 20 heures de travail). Ce métier possède une proportion de décès de 1 personne sur 500. 

4/ Couvreur

Le travail de couvreur consiste à construire/réparer une couverture de toiture. Le premier risque liée à cette fonction est la chute : tout comme l’élagueur, les couvreurs travaillent en hauteur sur les toits : ils sont donc exposés aux chutes. Pas seulement les chutes ou glissades des employés, mais aussi de leur matériel, qui peuvent blesser les travailleurs au sol. Ce métier implique également une forte exposition à des rayons UV, toute la journée, ce qui présente des risques pour la peau. Être couvreur implique également de travailler dans des positions inconfortables : on ne parle pas ici de travail sur une chaise de bureau au dossier droit. Les nombreuses difficultés physiques impliquées peuvent entraîner des déchirures et avoir des conséquences néfastes avec le vieillissement.

T’es diplômée et toujours largué.e ? Voici nos meilleurs conseils pour s’orienter après ses études.

5/ Cascadeur

Cascadeur, c’est un métier que l’on connait bien, et qui claque (surtout par rapport au quotidien parfois compliqué des étudiants!). Pourtant, malgré l’univers glamour du cinéma, être cascadeur est un métier à risques qui demande de la force physique et mentale. On peut compter parmi ces risques les fractures et entorses pour citer les plus fréquents et légers, mais également des handicaps moteurs à vie ou la mort pour citer les plus graves. Les cascadeurs sont presque toujours des athlètes depuis des années, et assurent la sécurité du matériel utilisé. Ils doivent également avoir les aptitudes mentales de devoir gérer une situation ou un imprévu sur le tournage, surtout si la vie des figurants et/ou acteurs est en jeu. On peut citer par exemple Joe Watts, cascadeur dans le film Fast and Furious 9, qui, après s’être blessé à la tête, est tombé dans le coma. 

Peu importe le métier de vos rêves, n’oubliez pas de bien vous renseigner sur les risques et les implications, et prenez soin de vous !

Et sinon, n’oublie pas de t’abonner à notre compte Insta (hihi).

Qu'en as-tu pensé ?

0 Points
Like Dislike

Écrit par Lisa B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0
top-4-meilleures-téléréalités

Top 4 des meilleures télé-réalités

pexels-anderson guerra-accessoires de maquillage - Les produits de maquillage pour petits budgets

Les produits de maquillage pour petits budgets