in , ,

Le burn out chez les étudiants

@Pexels - Anna Tarazevich

Les études sont parfois difficiles. Elles demandent beaucoup d’énergie et d’investissement de la part des étudiants. Il y a beaucoup de moments de doute. Tu te poses aussi pleins de questions sur ton avenir, sur tes compétences et tu te demandes si tu seras à la hauteur. Tout ça peut provoquer de vraies angoisses, de vraies questions existentielles mais aussi beaucoup de peur et certains problèmes de santé comme la dépression et le burn out. Kotplanet a voulu rassembler tous ses articles pouvant t’aider à identifier et comprendre ton mal-être, à mettre des mots sur ce burn out étudiant. Dans ce dossier, tu trouveras également pleins d’astuces pour profiter de la vie et tout ce qu’il faut savoir pour embellir ta vie étudiante.

–> Clique sur les images pour découvrir les articles !

Il faut donc d’abord identifier les signes d’un burn-out. Il faut s’écouter et se connaitre pour découvrir ce qu’il ne va pas.

Il est parfois difficile de mettre des mots sur la dépression. Pas de panique, après avoir compris ce qu’il n’allait pas, entoure-toi des tes proches mais se faire aider par un professionnel peut vraiment être important.

Pas facile d’en sortir… Après avoir identifier les signes de la dépression, il faut savoir comment s’y prendre ? Seul ? Non, sois accompagné.e !

Tu penses que ton ami.e est en difficulté ? Tu voudrais être là pour lui/elle ? Il y a différentes façons de l’aider et d’aborder les choses.

Il existe plusieurs façons de se changer les idées ! Ta santé mentale est super importante. Pour éviter les premiers signes de dépression, il faut prendre le temps de faire des pauses, de se détendre. Profite de la vie pour éviter le burn out !

C’est parfois dû à la période et à la saison, le burn out est fortement lié à l’environnement dans lequel tu es. On te donne toutes les astuces pour ne pas déprimer en hiver.

Tu as une peine d’amour, une déception, une session d’examens ratée ? Cela peut aussi déclencher une dépression. Il faut comprendre d’où vient toute cette tristesse.

Attention, la dépression n’est pas à prendre à la légère. Il ne faut pas la confondre avec la flemme qui touchent aussi beaucoup d’étudiants.

Que ce soit la dépression ou la flemme, il existe pleins de choses qui peuvent te faire du bien et qui peuvent avoir de vrais bienfaits sur ton quotidien d’étudiant.e ! La musique, la lecture, le sport ou même le chocolat : rappelle-toi que les petites choses de la vie peuvent faire chaud au cœur. Profite de la vie et de tes ami.e.s ! Les études, c’est qu’une fois dans la vie.

N’oublie pas que ton mal-être ne doit pas être sous-estimé. Fais-toi aider si tu considères être en danger. Parles-en à ton entourage ou n’hésite pas à joindre les membres de l’administration de ton école/université.

Écrit par Kotplanet

Qu'en as-tu pensé ?

Zes excuses om niet alle zomerfeestjes mee te pakken

Salade de tomates à l'orientale